Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
Sensibiliser les lycéens luxembourgeois au déminage humanitaire
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Sensibiliser les lycéens luxembourgeois au déminage humanitaire

Qualité de vie

Publié le
lundi 5 octobre 2015 à 04:00

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Du 5 au 9 octobre 2015 Handicap International sensibilisera de jeunes lycéens luxembourgeois aux dangers causés par les mines antipersonnel, les bombes à sous-munitions (BASM) et les restes explosifs de guerre au travers d’ateliers de déminage humanitaire. 

400 lycéens sensibilisés au déminage humanitaire dans 4 lycées différents

Ce sera l’occasion pour les élèves de prendre conscience de la problématique, d’avoir une véritable réflexion sur les souffrances infligées aux populations civiles et de mesurer toute l’importance que représente le combat contre ces armes barbares.

Cela fait maintenant 6 ans que Handicap International propose aux lycées luxembourgeois d’assister à des sessions de sensibilisation au déminage humanitaire, preuve que l’intérêt pour la thématique ne faiblit pas. Au cours de ces 5 dernières années, plus de 4500 lycéens ont déjà participé à ces interventions d’un grand intérêt pédagogique du point de vue des enseignants qui voient pour leurs élèves une occasion de susciter une véritable prise de conscience.

400 lycéens sensibilisés au déminage humanitaire dans 4 lycées différents

Pour cette session d’automne, près de 400 élèves du Lycée Technique Agricole d’Ettelbruck , du Lycée Technique de Bonnevoie, du Lycée de Garçons de Luxembourg et du Lycée de Garçons d’Esch-sur-Alzette assisteront à ces ateliers de déminage.

Les lycéens participeront tout d’abord à une partie théorique durant laquelle le fonctionnement des mines antipersonnel, des BASM et des restes explosifs de guerre ainsi que leur dangerosité leur seront expliqué. Ils aborderont ainsi les conséquences terribles que ces armes provoquent sur les populations civiles, l’environnement, etc. Ces explications prendront vie grâce à une démonstration sur le terrain. Un faux champ de mines reconstitué permettra de présenter une véritable illustration pratique du travail du démineur pour se rendre compte de la complexité et du danger de la tâche.

Un combat qui en cache un autre

La lutte contre les mines antipersonnel et les bombes à sous-munitions est inscrit dans l’ADN de Handicap International . Même si la situation reste préoccupante dans de nombreux pays, les choses évoluent dans le bon sens : de plus en plus de pays ont ratifié le Traité d’Ottawa contre les mines et celui d’Oslo contre les BASM, à tel point que l’utilisation de mines antipersonnel devient une pratique marginale pour les Etats, même non signataire du traité, condamnée par une grande partie de la communauté internationale. Néanmoins d’autres pratiques refont désormais surface, c’est le cas des bombardements massifs de civils, nouveau cheval de bataille de Handicap International . En effet ce combat s’inscrit dans la continuité des actions de l’association à travers le monde. Les élèves seront aussi donc aussi sensibilisés à cette problématique lors de ces sessions déminage.

Entre 2011 et 2014 ; les armes explosives ont tué ou blessé près de 150 000 personnes, dont 78 % de civils. Lorsqu’elles sont utilisées dans des zones peuplées comme des villes ou des villages, la proportion de civils parmi les victimes atteint les 90 %. Aujourd’hui, à travers le monde, 92 pays et territoires ont été touchés par les armes explosives.

Il est plus que jamais important que les citoyens luxembourgeois restent mobilisés afin de faire progresser le combat contre ces pratiques abjectes.

Source : www.handicap-international.lu

 

Publié le
lundi 5 octobre 2015


Qualité de vie
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Qualité de vie


Nos partenaires Qualité de vie

Nos partenaires