Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
SOTA, la plus grande serre urbaine sur un toit au Luxembourg
facebook twitter linkedin scoopit

SOTA, la plus grande serre urbaine sur un toit au Luxembourg

Architecture & construction

Publié le
mercredi 26 juillet 2017 à 04:00

facebook twitter/ linkedin scoopit

Neobuild et l’Institut de Formation Sectoriel du Bâtiment ont le projet fou et visionnaire de construire sur le toit de l’IFSB la première serre urbaine pédagogique du Luxembourg ! Véritable exemple des fonctions nobles des bâtiments, elle s’intègre parfaitement dans une démarche d’économie circulaire.

D’une superficie qui dépassera les 500 m2, la serre fièrement nommée SOTA pour State Of The Art, produira près de 10 tonnes de légumes-feuilles frais, ainsi que des tomates, des fraises, ou encore des plantes aromatiques.

Écologiques, mais pas biologiques, ces légumes seront cultivés sans aucun recours à des pesticides ou à des produits chimiques, inutiles pour une serre isolée de l’extérieur. Les légumes ne pourront cependant pas recevoir la certification biologique, car ils ne sortiront pas de terre, mais bien de l’eau ou de l’air ! Aussi original que cela puisse paraître, les techniques de culture seront en effet hors-sol et feront appel à l’hydroponie, l’aéroponie et même l’aquaponie. Ces nouvelles techniques horticoles demandent certes, une attention particulière, mais elles permettent de réduire autant le développement de germes, que la consommation d’eau. Cette dernière est d’ailleurs pompée de façon permanente dans un circuit fermé alimenté en eau de pluie, récupérée sur les toits des bâtiments.

Les besoins énergétiques, eux aussi, seront limités. En effet, cette serre « sur toit » consommera entre 25 % et 50 % d’énergie de moins qu’une serre « au sol », dans la mesure où elle profitera de l’énergie résiduelle (notamment la chaleur) du bâtiment de l’IFSB sur lequel elle sera construite. Au contraire, les équipements énergétiques qui y seront installés permettront à la serre de produire une partie de l’énergie qu’elle va consommer, mais sans être totalement autonome. Elle intégrera notamment des panneaux photovoltaïques, ainsi que des panneaux solaires organiques innovants développés par le professeur Michael Grätzel de l’École polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL), inspirés de la photosynthèse végétale.

Dans une logique d’économie circulaire, la distribution de ces aliments à forte valeur ajoutée sera locale, afin de favoriser les circuits courts de distribution et que les légumes soient les plus frais possibles au moment de leur consommation.

Construction intelligente donc, la SOTA est en fait basée sur des modèles de serres traditionnelles chinoises bioclimatiques, intégrant des murs en matériaux à inertie thermique importante.

Au Luxembourg, plus de 60 hectares de toitures ont été identifiés pouvant accueillir des serres urbaines. Ainsi, pour développer leur implémentation dans le pays, le pôle d’innovation technologique Neobuild offre un service inédit dédié à l’urban farming. Il consiste à accompagner tous les porteurs de projets de construction dans l’installation de serre urbaine, en se basant sur les résultats de la SOTA, qui devrait voir le jour en octobre prochain.

Partie intégrante et appliquée, les fonctions nobles des bâtiments, et plus spécifiquement l’urban farming, sont au cœur de la Troisième révolution industrielle et démontrent comment cette approche innovante d’une nouvelle économie peut se révéler pertinente.

Bruno Renders
Mélanie De Lima
Nicolas Zita

Pour plus d’informations, n’hésitez pas à contacter Neobuild : Nicolas Zita
n.zita@neobuild.lu
+ 352 26 59 56 760

Source : NEOMAG

Consultez en ligne NEOMAG #06

© NEOMAG - Toute reproduction interdite sans autorisation préalable de l’éditeur

Publié le
mercredi 26 juillet 2017


Article de notre partenaire

Architecture & construction
article
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Architecture & construction


Nos partenaires Architecture & construction

Nos partenaires