Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
Revalorisation des friches industrielles de Wiltz
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Revalorisation des friches industrielles de Wiltz

Architecture & construction

Publié le
lundi 12 janvier 2015 à 15:30

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Le Fonds pour le développement du logement et de l’habitat a célébré, ce lundi 12 janvier 2015, la fin de la première phase des travaux de désamiantage, de démolition et de sécurisation des friches industrielles de Wiltz, en présence de Maggy Nagel, ministre du Logement, et de Fränk Arndt, bourgmestre de la ville de Wiltz.

Les terrains concernés, “In der Geetz”, “Lambert/Baumaself” et “Eurofloor”, sont situés le long de la Wiltz et proches du centre historique de la ville.

En vue du renforcement de la ville de Wiltz en tant que centre de développement et d’attraction regional (CDA) pour l’Oesling, le projet de la requalification des friches, reconnu par le gouvernement, est indispensable puisqu’il s’agit du seul site d’envergure disponible pouvant permettre ce développement.

 

En 2010 et 2011, le département de l’Aménagement du territoire a donc initié, avec les autorités communales et les administrations concernées, une étude technique très poussée, ainsi qu’un plan directeur urbanistique en phase avec le PAG de la ville de Wiltz.

 

A partir de ce projet d’aménagement du territoire et des études approfondies réalisées en étroite collaboration avec les administrations concernées (environnement, eau, santé), un concept d’assainissement des friches industrielles et de réaménagement des berges de la Wiltz, ainsi que les coûts y relatifs, ont été établis.

 

Les terrains concernés, “In der Geetz”, “Lambert/Baumaself” et “Eurofloor”, sont situés le long de la Wiltz et proches du centre historique de la ville.

 

L’événement du 12 janvier marquait la fin de la première phase des travaux sur le terrain “Eurofloor”, à savoir le déblayage, le désamiantage, la dépollution des bâtiments, la démolition, ainsi que la stabilisation et la sécurisation du site, sur base d’une étude élaborée en 2013 par les bureaux Schroeder & Associés S.A. et LuxControl.

 

Tous les bâtiments existants ont disparu, à l’exception de la cheminée industrielle et d’un bâtiment de l’ancienne usine. En parallèle, la sécurisation des lieux a été réalisée : accès, clôtures, berges de la Wiltz, évacuation de réservoirs et de bonbonnes de gaz, travaux divers de soutènement, etc.

Ces premiers travaux, confiés à l’association momentanée BAATZ Construction / ENTRAPAULUS, s’élèvent à l’heure actuelle à plus ou moins 2.300.000 euros hors TVA.

 

 

Communiqué par le Fonds du Logement

 

Publié le
lundi 12 janvier 2015


Article de notre partenaire

Fonds du Logement
Architecture & construction
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Architecture & construction


Nos partenaires Architecture & construction

Nos partenaires