Le Quotidien des enjeux du développement durable !

samedi 25 mars 2017

Retour vers le futur
facebook twitter linkedin scoopit

Retour vers le futur
Politique & Gouvernance

Publié le mercredi 1er février 2017 à 04:00

facebook twitter/ linkedin scoopit

2016 aura été l’année du renouveau pour Infogreen : renforcement de l’équipe, refonte de la plateforme Web, conclusion de nouveaux partenariats, lancement du Dossier du mois… Afin de débuter 2017 sous les meilleurs auspices, nous avons choisi de revenir sur cette riche période à travers une rétrospective des sujets d’actualité qui l’ont marquée.

Le 1er opus du Dossier du mois lancé en juin 2016 avait pour objectif de poser le contexte des suivants en établissant un état des lieux des avancées en matière de développement durable au Luxembourg et en balayant le spectre des thématiques qui y sont liées. Comme l’indiquait le titre de ce dossier, le développement durable est l’affaire de tous et la responsabilité de chacun, à commencer certainement par celle des pouvoirs publics qui affichent leur engagement. La ministre de l’Environnement, Carole Dieschbourg, nous confiait, dans une interview exclusive, que le pays était en phase avec les objectifs qu’il s’est fixé dans le cadre des engagements pris lors de la COP21, mais qu’il ne fallait pas se reposer sur ses lauriers pour autant car « beaucoup reste à faire ».

Le développement durable ne saurait se concevoir sans une politique de mobilité qui favorise transports en commun et mobilité douce. La mobilité est, en effet, un des piliers sur lequel repose une société saine et conviviale et un environnement préservé. À la une de ce même dossier, François Bausch, ministre du Développement durable et des Infrastructures, annonçait « un saut qualitatif gigantesque en matière de mobilité » à l’horizon 2021, misant, pour y parvenir sur une mobilité multimodale et connectée à base de carsharing, de covoiturage, de tram et de bus. Le Dossier dédié à la mobilité, paru en septembre dans le cadre de la semaine européenne éponyme, mettait en exergue la politique de la Ville de Luxembourg en la matière à travers une interview de sa bourgmestre, Lydie Polfer qui citait quelques initiatives exemplaires comme l’amélioration des itinéraires piétons et cyclistes, le déploiement et le succès d’un service de vélos partagés ou les efforts réalisés en matière de communication auprès des usagers et de monitoring. Élément crucial d’une mobilité plus fluide et plus verte, le tram sera mis en circulation cette année. 22 rames remplaceront les 140 bus qui font, chaque matin, la navette entre la gare et le Kirchberg, mais il ne résoudra pour autant pas l’engorgement du trafic à lui seul, de l’aveu propre du directeur général de Luxtram, André Von Der Marck, dans un article repris dans ce Dossier : « c’est dans l’interconnexion que se trouve la solution aux problèmes de mobilité que nous connaissons ». Le bus en sera le relais essentiel dans les quartiers non desservis, tout comme le train vers les autres villes du pays, d’où la refonte des lignes de bus urbains et la création de nouvelles gares ferroviaires qui seront opérées dans le sillage de l’arrivée du tram.

Autre thématique phare abordée en 2016, la consommation responsable touche chacun d’entre nous. Parce qu’acheter a des répercussions économiques, environnementales et sociales, c’est un moyen efficace de faire entendre sa voix de citoyen. Certaines associations ou institutions, comme le Mouvement Écologique, dont la porte-parole Blanche Weber s’est prêtée au jeu de l’interview en novembre dernier, se battent pour que chacun prenne ses responsabilités en la matière, à son échelle, afin de contribuer à une plus grande transparence sur ce qui se cache derrière les produits que nous achetons.

Les bâtiments ont eux aussi un rôle important à jouer dans une société et une économie plus durable, en tant qu’élément d’un quartier ou d’une ville. Marc Hansen, ministre du Logement, nous a livré sa vision de la ville et des bâtiments de demain, tout comme l’eurodéputé Déi Greng Claude Turmes pour qui le prochain défi à relever par le secteur de la construction sera celui de la rénovation du parc bâti avec des exemples innovants comme le projet EnergySprong. Pour Tom Eischen, commissaire du Gouvernement à l’Énergie, en plus de s’attaquer à la rénovation, il faudra encore élargir la vision et aller au-delà de l’aspect énergétique des bâtiments en considérant les aspects green, smart et économie circulaire des bâtiments.

Enfin, à retrouver dans notre Best of, le compte-rendu d’un événement majeur de 2016, à savoir le déroulement, tout au long de l’année, du processus participatif Troisième révolution industrielle, une 1re mondiale pour un État, à l’instigation conjointe d’IMS, de la Chambre de Commerce et du ministère de l’Économie. Comment réduire notre empreinte carbone tout en continuant à afficher une croissance économique ? C’est la question à laquelle ont tenté de répondre les 300 personnes qui ont mis leurs idées en commun pour dégager leur vision d’un monde meilleur. Les résultats de cette étude ont été présentés en novembre.

Découvrez notre dossier du mois Retour vers le futur

Mélanie Trélat

Publié le mercredi 1er février 2017


Politique & Gouvernance
distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Politique & Gouvernance


Nos partenaires Politique & Gouvernance

Nos partenaires