Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
RésEAU LorLux : l’embouchure vers la Grande Région
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

RésEAU LorLux : l’embouchure vers la Grande Région

Recherche & Eco-Innovation

Publié le
vendredi 20 juin 2014 à 06:45

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Marc Hansen, Secrétaire d’Etat à l’Enseignement Supérieur et à la Recherche du Grand-Duché de Luxembourg, et Christophe Choserot, Vice-Président du Conseil Régional de Lorraine délégué à l’Enseignement supérieur, la Recherche et l’Innovation, ont participé, le 11 juin dernier, à la conférence finale du projet transfrontalier RésEAU LorLux qui s’est tenue à Mondorf-les-Bains. Il s’agit du premier projet soutenu par le Fonds Interrégional de la Recherche (FIR).

La constitution de réseaux transfrontaliers de chercheurs permettra de renforcer la recherche scientifique et technologique autour de l’eau

Mis en place dans le cadre de la Présidence Lorraine du 13e Sommet de la Grande Région en 2012, le Fonds Interrégional de la Recherche vise à soutenir des réseaux de coopération scientifique entre le Luxembourg et la Lorraine. Pour le Luxembourg, c’est un dispositif de financement innovant en cohérence avec les priorités à la fois du Fonds National de la Recherche et du futur Luxembourg Institute of Science and Technology (LIST), résultat de la fusion des deux centres de recherche publics Gabriel Lippmann et Henri Tudor.

Premier projet soutenu à hauteur de 200.000 € par le Conseil Régional et 200.000 € par le Fonds National de la Recherche du Luxembourg, RésEAU LorLux aborde la question de la gestion et de la qualité de l’eau sur les deux territoires. Il a pour objectif d’approfondir la connaissance de cette ressource naturelle, mais aussi de renforcer la recherche sur cette thématique en vue de conforter sa position au niveau européen.

Cette expérimentation scientifique a rassemblé plus de 100 chercheurs issus principalement du CNRS, de l’INRA, des Universités de Lorraine et du Luxembourg, ainsi que des Centres de recherche publics Gabriel Lippmann et Henri Tudor au Luxembourg.

Renforcer la recherche

Les chercheurs ont travaillé sur cinq thématiques : les eaux et forêts, les produits pharmaceutiques (par exemple la création d’une base de données), les pesticides et nitrates (par exemple la modélisation des tendances de contamination aux nitrates lors des mélanges des eaux), les agents pathogènes microbiens (par exemple la comparaison des microbes présents à différents niveaux de la Moselle), mais aussi les métaux, les nanoparticules et les hydrocarbures aromatiques polycycliques.

Cette conférence finale a notamment permis de dresser le bilan du projet tout en démontrant les liens forts entre les partenaires et avec les différents pôles de compétitivité transfrontaliers concernés : Hydreos, Aquapole en Wallonie et Tectraa en Rhénanie-Palatinat.

Cette rencontre préfigure la poursuite des coopérations dans toute la Grande Région, au-delà des territoires luxembourgeois et lorrains. Une première expérience qui conforte ainsi l’ambition initiale d’étendre le Fonds Interrégional de la Recherche aux territoires sarrois, rhénan-palatins et wallons. Selon le Dr L. Hoffmann, directeur scientifique au CRP-Gabriel Lippmann et coordinateur pour le Luxembourg de RésEAU LorLux : « La constitution de réseaux transfrontaliers de chercheurs permettra de renforcer la recherche scientifique et technologique autour de l’eau en favorisant la mobilité des étudiants et chercheurs, en incitant de nouvelles collaborations, mais aussi en améliorant la valorisation des résultats, le transfert technologique, de même que l’insertion professionnelle des jeunes chercheurs dans un contexte transfrontalier ».

Communiqué par le CRP Gabriel Lippmann

Publié le
vendredi 20 juin 2014


Recherche & Eco-Innovation
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Recherche & Eco-Innovation


Nos partenaires Recherche & Eco-Innovation

Nos partenaires