Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
Répondre aux besoins spécifiques des personnes handicapées âgées
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Répondre aux besoins spécifiques des personnes handicapées âgées

Politique & Gouvernance

Publié le
mercredi 26 novembre 2014 à 08:00

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Corinne Cahen au 10e anniversaire du Domaine Schoumansbongert
Les personnes vieillissantes atteintes d’un handicap physique ont des besoins d’assistance et de soins spécifiques. "Il convient d’y répondre de manière à préserver et améliorer le bien-être et la qualité de vie des personnes concernées".

Selon la ministre, il s’agit d’un "concept innovatif, unique en son genre

C’est ce qu’a affirmé Corinne Cahen, ministre de la Famille et de l’Intégration, lors des festivités du 10e anniversaire du Domaine Schoumansbongert, espace de vie encadré pour personnes handicapées physiquement.

Initialement conçu comme Centre Intégré pour personnes handicapées âgées (CIPHA), le Schoumansbongert accueille actuellement 56 personnes handicapées physiquement dès l’âge de 40 ans.
Le domaine Schoumansbongert, géré par la Fondation Kräizbierg, est divisé en 7 pavillons de 8 personnes pour permettre aux résidents d’évoluer dans des petits groupes de vie familiers et de participer aux tâches quotidiennes en fonction de leurs possibilités.

Un concept innovatif, unique en son genre

Sur les 56 lits, 8 lits constituent l’unité respiratoire, qui accueille des personnes souffrant d’insuffisance respiratoire. On peut ainsi limiter au maximum les hospitalisations récurrentes et garder les personnes malades dans leur environnement habituel.

Deux unités regroupent des personnes à double pathologie, à la fois physique et psychique, voire psychiatrique.

Selon la ministre, il s’agit d’un concept innovatif, unique en son genre.

La ministre a particulièrement tenu à remercier l’engagement des bénévoles de l’Amicale du Schoumansbongert, qui donnent de leur temps aux habitants du domaine. Selon elle, le bénévolat constitue un apport indéniable pour celui qui reçoit, mais aussi pour le bénévole lui-même, qui peut en tirer une grande satisfaction et un enrichissement personnel énorme.
Corinne Cahen a en outre insisté sur l’importance de l’intégration des personnes handicapées dans la vie locale et leur participation active aux prises de décision. Au Schoumansbongert, il existe un conseil des résidents, permettant aux habitants de faire entendre leurs avis et leurs propositions. Le ministère de la Famille soutient ce genre d’initiatives et entend promouvoir la participation directe dans d’autres structures.

Communiqué par le ministère de la Famille, de l’Intégration et à la Grande Région // Photo © MFAMIGR

Publié le
mercredi 26 novembre 2014


Politique & Gouvernance
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Politique & Gouvernance


Nos partenaires Politique & Gouvernance

Nos partenaires