Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
« Rénovation d’un ensemble locatif à Luxembourg-Verlorenkost »
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

« Rénovation d’un ensemble locatif à Luxembourg-Verlorenkost »

Architecture & construction

Publié le
lundi 29 juin 2015 à 04:00

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Le Fonds du Logement a procédé à l’inauguration de son projet de rénovation des immeuble sis 17-23 rue Emile Mayrisch à Luxembourg-Verlorenkost, le jeudi 25 juin 2015. 

Tous les logements ont été équipés d’une ventilation mécanique individuelle contrôlée avec échangeur de chaleur

L’ensemble, comprenant 26 logements (2 appartements de 1 chambre à coucher, 22 appartements de 2 chambres à coucher et 2 appartements-duplex de 3 chambres à coucher) a été acquis par le Fonds auprès de l’Arbed en 1996.

Construits, avec d’autres immeubles du quartier, dans les années 1930 par la Société immobilière de Verlorenkost pour les employés de l’ARBED, les bâtiments répondent aux critères de mixité et d’intégration sociale dans un quartier de qualité et à la préservation du patrimoine historique. Si une première rénovation a été effectuée à l’acquisition du bâtiment (travaux d’isolation de la toiture, couverture et ferblanterie), une nouvelle rénovation et une mise en conformité aux exigences règlementaires en matière de sécurité et d’hygiène s’avère nécessaire en 2013. 

Le projet de réhabilitation se devait de maintenir l’immeuble dans son architecture et son organisation extérieure et intérieure en raison : 

-  du statut urbanistique « quartier sensible » qui impose le respect de l’aspect extérieur, 

-  de la disposition des quatre entrées et cages d’escaliers, distribuant deux logements à chaque étage et l’organisation intérieure des appartements correspondant toujours aux besoins actuels. 

L’envergure de la rénovation a été toutefois conséquente puisque la bâtisse ne correspondait plus aux exigences réglementaires aux niveaux techniques et sanitaires. La mise en conformité des concepts de sécurité, santé et consommation énergétique a impliqué des interventions importantes : désamiantage et évacuation du site, remplacement des anciennes chaudières, renouvellement complet du réseau enterré des évacuations et des installations électriques, équipement des cages d’escaliers et des logements de détecteurs incendie, (…). 

L’isolation thermique de la façade par l’extérieur n’étant pas autorisée en cas de statut urbanistique « quartier sensible », la classe d’isolation thermique a pu être améliorée par le renouvèlement des menuiseries extérieures avec des châssis à haute performance (cadres en bois, triple vitrage).

L’enveloppe thermique a été également rationnalisée. Tous les logements ont été équipés d’une ventilation mécanique individuelle contrôlée avec échangeur de chaleur. Les salles de bains, les finitions et les menuiseries intérieures des logements ont été remises en état. La façade extérieure et les persiennes en bois ont été restaurées en concertation avec les différents services concernés de la Ville de Luxembourg, en reprenant des teintes proches de la situation originale. 

L’ensemble des logements sera reloué, en priorité aux anciens occupants. 

La conception du projet a été confiée au bureau d’architecture BENG de Esch-sur-Alzette. Les autres hommes de l’art ayant participé sont le bureau GOBLET, LAVANDIER & ASS. pour le génie technique, et HBH pour la coordination de sécurité-santé.

www.fondsdulogement.lu 

Photos : Immeubles locatifs à Luxembourg-Verlorenkost

Publié le
lundi 29 juin 2015


Article de notre partenaire

Fonds du Logement
Architecture & construction
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Architecture & construction


Nos partenaires Architecture & construction

Nos partenaires