Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
« Promettons aujourd’hui d’investir tous nos efforts pour créer un avenir durable pour l’humanité »
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

« Promettons aujourd’hui d’investir tous nos efforts pour créer un avenir durable pour l’humanité »

Politique & Gouvernance

Publié le
mercredi 16 avril 2014 à 07:15

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

A l’occasion d’une réunion sur le climat vendredi à Washington, le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, a appelé les gouvernements et le secteur privé à s’investir politiquement et financièrement dans la lutte contre les changements climatiques.

Il nous faut la meilleure science, les meilleures politiques et les meilleurs dirigeants

« Pour affronter les changements climatiques, il faut que tout le monde s’investisse. Il nous faut la meilleure science, les meilleures politiques et les meilleurs dirigeants », a déclaré Ban Ki-moon, le Secrétaire général des Nations Unies, lors d’une réunion sur le climat qui a eu lieu à Washington le 11 avril dernier.

« Promettons aujourd’hui d’investir tous nos efforts, tout notre capital politique et toutes nos ressources financières pour créer un avenir durable, un avenir de sécurité, de dignité et d’opportunité pour l’humanité entière », a-t-il ajouté à l’adresse des participants de cette réunion, principalement des acteurs du secteur privé, ansi que des membres de divers gouvernements. Ils a également appelé ces derniers à se mettre d’accord d’ici l’année prochaine sur un accord sur le climat contraignant qui soit à la fois réalisable et ambitieux.

Santé et sécurité

Alors qu’il était à Washington, le Secrétaire général s’est également rendu au Pentagone, où il a rencontré le Secrétaire américain à la défense, Chuck Hagel.

Les deux hommes ont discuté des contributions américaines aux opérations de maintien de la paix des Nations Unies, de la réforme du maintien de la paix et des nouvelles technologies et innovations, a indiqué le porte-parole du Secrétaire général dans une note à la presse. Ils ont aussi discuté de l’Afghanistan et de la République centrafricaine.

Ban Ki-moon a également participé à Washington à une manifestation sur les investissements dans le secteur de la santé pour mettre fin à la pauvreté. Il a plaidé pour une couverture maladie universelle. « La couverture maladie universelle peut être le modèle pour le 21e siècle. Elle fournit un accès à des services, prévient l’exclusion et protège les gens contre les risques financiers. Elle apportera plus que la santé, elle apportera l’équité, et contribuera à une vie digne pour tous », a souligné M. Ban dans un discours.

Communiqué par l’ONU / Photo ©UN Photo/ Eskinder Debe

Publié le
mercredi 16 avril 2014


Politique & Gouvernance
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Politique & Gouvernance


Nos partenaires Politique & Gouvernance

Nos partenaires