Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
Priorité à la sécurité
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Priorité à la sécurité

Architecture & construction

Publié le
lundi 23 novembre 2015 à 05:00

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Depuis plus de 30 ans, Polygone est présent sur toutes sortes de chantier pour des prestations de démolition, de déblayage et de nettoyage. 

nous travaillons aussi avec des organismes externes comme l’IFSB, Aforest, Socotec ou Luxcontrol tant pour le contrôle technique du matériel que nous utilisons que pour la formation de notre personnel   {M. Alix Philippe}          

Au fil des années, la palette des services offerts s’est élargie avec la location et la vente de bâtiments modulaires, la location de toilettes mobiles et de chalets sanitaires VIP, la location de bennes à déchets, la vente et pose de clôtures, la réalisation et l’entretien des espaces verts. Polygone s’est fait connaitre non seulement par la qualité de son travail, mais aussi par une approche respectueuse tenant aussi bien compte d’impératifs économiques, que sociaux et environnementaux. Rien d’étonnant à ce que la santé et la sécurité des travailleurs soit au cœur des préoccupations de cette entreprise. Rencontre avec Philippe Alix , ingénieur sécurité, santé et qualité.

 

Pouvez-vous vous présenter en quelques mots à nos lecteurs ?

Alix Philippe : Titulaire d’un diplôme d’ingénieur, j’ai intégré Polygone il y a un an pour renforcer le département sécurité, santé et qualité. Je travaille en binôme avec M. Redin.

 

Comment faites-vous pour assurer la sécurité de votre personnel sur chantier ?

Alix Philippe : Assurer la sécurité et la santé des travailleurs commence par une analyse des risques spécifique à chaque métier et à chaque poste de l’entreprise. Chez nous le risque est réel : nous avons des gens qui travaillent au bord de l’autoroute sur des chantiers des Ponts & Chaussées, d’autres qui travaillent en hauteur dans le cadre de travaux d’élagage. Concrètement, nous nous servons d’un tableau qui reprend chaque secteur d’activité et s’intéresse à chaque métier pour établir un classement des risques. Par accident possible on évalue sa gravité, sa fréquence et sa probabilité. Le fait de disposer d’un outil performant d’analyse des risques nous permet ensuite de mettre en place des procédures efficaces pour assurer la sécurité de notre personnel.

 

La mise en œuvre de ces procédures de sécurité passe alors par la formation ?

Alix Philippe : La prévention des accidents passe effectivement avant tout par la formation. En 2015, notre personnel a suivi un total de 1520 heures de formation externe avec un taux de réussite de 95% auquel il convient d’ajouter la formation interne. Il faut savoir qu’en intégrant Polygone, chaque membre de notre personnel sur chantier reçoit une formation sécurité. Les procédures sécurité mises en place au sein de Polygone concernent aussi bien la méthodologie que l’utilisation et le contrôle du matériel à risque.

 

Est-ce vous-même qui contrôlez votre matériel ?

Alix Philippe : Nous veillons bien entendu en interne au bon fonctionnement de nos machines, mais nous travaillons aussi avec des organismes externes comme l’IFSB , Aforest , Socotec ou Luxcontrol tant pour le contrôle technique du matériel que nous utilisons que pour la formation de notre personnel.

 

Une fois le personnel bien formé, effectuez-vous des contrôles sur chantier ?

Alix Philippe  : Notre département effectue régulièrement des visites sur chantier afin de s’assurer que tout est fait dans les règles de l’art et si besoin corriger les erreurs.

 

Ces actions ont-elles permis une réduction du nombre d’accidents ?

Alix Philippe : Nous avons encore une moyenne de 21 accidents par an mais leur taux de gravité est en forte baisse. Il s’agit surtout de petits incidents de la vie courante comme une cheville foulée ou un dos froissé. Notre département s’occupe aussi de la gestion des accidents. Des reportings mensuels sont réalisés et analysés afin de prendre des actions pour améliorer la sécurité de notre personnel.

 

Quelle est la différence entre la sécurité et la santé au travail ?

Alix Philippe  : La sécurité est un concept à court terme tandis que la santé est un concept à long terme. Ainsi, vous pouvez travailler aujourd’hui en sécurité dans un environnement qui aura des conséquences négatives sur votre santé dans quelques années. L’exemple le plus parlant est peut-être celui de l’amiante.

 

Quelles actions menez-vous alors pour la santé de vos employés ?

Alix Philippe : Nous avons créé un groupe comprenant 2 travailleurs désignés, la présidente de la délégation et un membre des RH. Ce groupe travaille en collaboration avec la médecine du travail. Sa mission est d’évaluer les postes à risque de la société, d’organiser des visites de chantier, d’avoir une activité de conseil, etc.

 

Quels sont vos objectifs pour 2016 ?

Alix Philippe : Nos objectifs sont de continuer à former notre personnel, de former des secouristes, et d’étendre les formations sécurité à notre personnel administratif. En même temps, nous continuerons la mise à jour de nos tableaux d’analyse des risques en fonction des accidents et mettrons l’accent sur les procédures et les exercices d’évacuation. La sécurité et la santé au travail sont des cycles sans fin d’amélioration continue. Notre objectif est de sans cesse faire mieux afin d’assurer à notre personnel des conditions de travail saines à court et long terme.

 

Plus d’information ? Visitez www.polygone.lu

Publié le
lundi 23 novembre 2015


Article de notre partenaire

Polygone
Architecture & construction
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Architecture & construction


Nos partenaires Architecture & construction

Nos partenaires