Le Quotidien des enjeux du développement durable !

samedi 23 septembre 2017

Panneaux solaires : c'est l'heure du nettoyage !
facebook twitter linkedin scoopit

Panneaux solaires : c’est l’heure du nettoyage !
Énergie

Publié le lundi 17 juillet 2017 à 04:00

facebook twitter/ linkedin scoopit

Saviez-vous que 75% de la production annuelle des panneaux solaires est réalisée au cours des 6 mois d’été et que, si ces panneaux sont sales, ils peuvent afficher une perte de rendement de 2 à 5 % ?

C’est la raison pour laquelle, Winwatt insiste sur l’importance d’effectuer un entretien préventif qui permet d’anticiper les problèmes pouvant survenir à cause des salissures, ainsi que les frais qui y sont liés. Cet entretien préventif se traduit par un monitoring des prestations des panneaux, un checkup et un nettoyage régulier. A défaut d’avoir réalisé un entretien préventif, il est toujours possible d’intervenir en cas de problème pour un entretien correctif.

Il est recommandé de nettoyer les panneaux entre 1 fois par an et 1 fois tous les 2 ans, la fréquence dépendant de l’inclinaison et de l’environnement des panneaux, qui vont influer sur la quantité de poussière, de fiente ou de mousse qui peuvent s’y déposer.

Il faut savoir que les oiseaux font souvent leur nid en dessous des panneaux photovoltaïques car ils leur procurent une protection contre le froid en hiver, contre la chaleur en été, ainsi qu’un abri contre les prédateurs et contre la pluie. Ils génèrent du bruit, attirent les insectes et peuvent être à l’origine de départs de feu, enfin ils produisent des fientes qui tâchent les panneaux.

Winwatt conseille d’inspecter régulièrement ses panneaux et d’être particulièrement attentifs aux excréments d’oiseaux. S’ils ne sont pas présents en trop grande quantité, les panneaux peuvent être rincés au moyen d’un tuyau d’arrosage qui permettra de retirer la majeure partie des salissures, mais n’est néanmoins pas la solution optimale.

Le nettoyage doit être réalisé de préférence le matin où le soir afin que l’eau ne sèche pas immédiatement. L’utilisation de savon et autres détergents, trop abrasifs pour la couche autonettoyante, sont à proscrire. De même que les éponges à récurer ou les éponges en métal, car elles griffent le verre ce qui a une répercussion négative sur le rendement des panneaux. Mieux vaut y préférer des nettoyants spécifiques appliqués avec une éponge douce. Les nettoyeurs à haute pression sont également dangereux pour les panneaux car ils permettent à l’eau de s’introduire entre les cellules photovoltaïques et le verre.

Enfin, il ne faut pas oublier que monter sur un toit comporte des risques de chute. Mieux vaut donc s’équiper d’outils télescopiques ou d’une protection anti-chute appropriée ou, mieux encore, faire appel à un spécialiste (chez Winwatt, le devis est gratuit).

Mélanie Trélat

Publié le lundi 17 juillet 2017


Article de notre partenaire
Énergie
article
distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Énergie


Nos partenaires Énergie

Nos partenaires