Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
Nouvel incident à la centrale de Cattenom
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Nouvel incident à la centrale de Cattenom

Énergie

Publié le
lundi 19 août 2013 à 13:45

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Dans un communiqué, l’Agence de Sûreté du Nucléaire nous apprend qu’une fuite d’acide chlorhydrique a eu lieu en juillet dernier à la centrale de Cattenom.

Les responsables de la centrale assurent avoir mis en place des actions visant à mesurer l’impact du rejet sur les eaux souterraines et travailler à la caractérisation de la pollution à proximité immédiate

Mis au jour par nos confrères de l’Essentiel, un communiqué de l’Agence de Sûreté du Nucléaire (ASN) publié le 13 août dernier indique que 58m3 d’acide chlorhydrique se sont infiltrés dans les sols du site de la centrale nucléaire de Cattenom. Pire encore, une partie de cette fuite s’est également écoulée dans les eaux de la Moselle.

Absence de tuyauterie

C’est le 23 juillet dernier, suite d’une « importante fuite d’un robinet du réservoir » de cet acide que l’incident a eu lieu.

Tout de suite recueilli dans une rétention, le liquide a ensuite été acheminé vers le réfrigérant atmosphérique du troisième réacteur de l’installation nucléaire où il est utilisé comme antitartre. C’est lors de cette évacuation que l’acide s’est répandu sur les sols car le « tronçon final » de tuyauterie manquait. Une absence et un écoulement remarqué seulement cinq jours plus tard, le 29 juillet, par l’exploitant de la centrale.

Pas de risques ?

Les responsables de la centrale de Cattenom assurent avoir mis en place des actions visant à mesurer l’impact du rejet sur les eaux souterraines à l’intérieur ainsi qu’à l’extérieur du site. Ils disent aussi travailler à la caractérisation de la pollution à proximité immédiate.

Ces engagements considérés comme pertinents par l’ASN, dont une équipe s’est rendue sur place le 6 août dernier. L’agence, bien qu’elle condamne « non étanchéité » de la tuyauterie qu’elle qualifie d’« écart notable », annonce cependant que cette fuite ne représente aucun risque pour la sûreté de l’installation ou sur la radioprotection.

Cet incident est loin d’être le premier de l’année pour la centrale de Cattenom qui en a essuyé trois en dix jours au printemps dernier.

Photo ©Florie Colarelli

Publié le
lundi 19 août 2013


Énergie
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Énergie


Nos partenaires Énergie

Nos partenaires