Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
Nouveau régime d’aides pour l’isolation acoustique
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Nouveau régime d’aides pour l’isolation acoustique

Politique & Gouvernance

Publié le
mardi 7 mai 2013 à 09:45

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Le nouveau régime d’aides financières pour l’amélioration de l’isolation acoustique des bâtiments d’habitation contre le bruit aérien en provenance de l’aéroport de Luxembourg est en vigueur depuis le 1er mai.

Au total, plus de 360 habitations ont été recensées comme éligibles par ce nouveau régime d’aide.

Adoptée dans le cadre de la directive 2002/49/CE du Parlement européen et du Conseil du 25 juin 2002 relative à l’évaluation et à la gestion du bruit dans l’environnement, la création d’un régime d’aides à l’amélioration de l’isolation acoustique des logements à proximité directe de l’aéroport a été retenue comme l’une des mesures principales en novembre 2010 par le Conseil de gouvernement. Publié au mémorial le 9 avril dernier, ce régime d’aide est finalement entré en vigueur depuis le 1er mai. Au total, plus de 360 habitations ont été recensées comme éligibles par ce nouveau régime d’aide.

Ce programme d’aide vise plus particulièrement à protéger les riverains contre les nuisances sonores grâce à la mise en place d’un système de soutien financier en faveur des mesures d’isolation sonore des bâtiments d’habitations.

Conseil, surveillance et construction

Le régime d’aide se compose d’une aide pour le conseil en matière d’isolation acoustique, d’une aide pour le suivi et la surveillance des travaux d’isolation, ainsi que d’une aide pour les élements de construction. Un régime qui pourra, selon certaines conditions, se combiner à celui déjà existant des économies d’énergies et d’utilisation des énergies renouvelables adopté en décembre 2012.

Seront considérés comme bénéficiaires les bâtiments d’habitations sis dans les zones identifiés (les cartes des zones sont disponibles sur le site http://emwelt.geoportail.lu/ )et dont la construction du bâtiment a été autorisée avant le 31 août 1986.

L’aide prévue pour le conseil, la supervision et la surveillance des travaux s’élève à 70 euros par heure de consultation (avec un montant total plafonné de 1.000 euros pour les maisons et 1.500 pour les immeubles). Concernant les matériaux de construction, les montants allouables varient entre 200 euros/m2 pour les fenêtres, 360 euros par pièce pour la ventilation contrôlée (dont le règlement nous rappelle qu’elle est obligatoire dans les pièces de nuit), ou encore 15 euros par m2 pour la toiture ou la dalle de grenier.

 

Photo : Marco Schank, ministre délégué au Développement durable et aux Infrastructures, par Marlene Soares pour LG Magazine

Publié le
mardi 7 mai 2013


Politique & Gouvernance
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Politique & Gouvernance


Nos partenaires Politique & Gouvernance

Nos partenaires