Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
Népal : Une femme présidente pour envisager l’avenir
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Népal : Une femme présidente pour envisager l’avenir

Politique & Gouvernance

Publié le
mardi 3 novembre 2015 à 05:00

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Le Népal a depuis ce mercredi une femme présidente, la première de son histoire.

{{Vidhya Devi Bhandari}} a obtenu 327 voix des parlementaires contre les 214 obtenues par son principal adversaire, {{Kul Bahadur Gurung}} , du Parti du Congrès Népalais.

L’élection de Vidhya Devi Bhandari , issue du Parti Communiste du Népal (Unifié marxiste-léniniste), est intervenue après que le parlement avait conféré au pays à grande majorité, le 12 octobre dernier, un chef de gouvernement marxiste et de sexe masculin.

Vidhya Devi Bhandari a obtenu 327 voix des parlementaires contre les 214 obtenues par son principal adversaire, Kul Bahadur Gurung , du Parti du Congrès Népalais.

Elle revêtira néanmoins un rôle essentiellement honorifique, mais cependant important pour stabiliser un pays sorti de huit longues années de grave incertitude politique et sociale et confirmer le tournant décisif opéré par le Népal, qui a aboli en 2008 le système monarchique en vigueur depuis des siècles.

Or, Vidhya Devi Bhandari a été protagoniste tant de cette dernière abolition que de la précédente révolution pacifique qui avait à la fois donné lieu à un tournant démocratique et à une période d’incertitude, au terme de dix années de guerre civile. De même, elle a été protagoniste de la recherche d’un nouveau rôle pour la femme, qui a été en partie accueilli dans la nouvelle Constitution qui confère aux Népalaises non seulement un tiers des sièges parlementaires mais aussi une présidente ou bien une vice-présidente.

Source : www.pressenza.com

 

Publié le
mardi 3 novembre 2015


Politique & Gouvernance
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Politique & Gouvernance


Nos partenaires Politique & Gouvernance

Nos partenaires