Le Quotidien des enjeux du développement durable !

vendredi 26 mai 2017

Népal Challenge 2017 : Plus de 60.000€ pour les Villages d'Enfants SOS de Kavre et de Jorpati
facebook twitter linkedin scoopit

Népal Challenge 2017 : Plus de 60.000€ pour les Villages d’Enfants SOS de Kavre et de Jorpati
Droits humains & solidarité

Publié le mercredi 26 avril 2017 à 04:00

facebook twitter/ linkedin scoopit

Après avoir organisé deux Kilimandjaro Challenge en 2013 et 2014, SOS Villages d’Enfants Monde a relevé un nouveau défi sportif et solidaire en mettant le cap sur le Népal, un des pays les pauvres d’Asie et qui se relève à peine du tragique séisme d’avril 2015. L’objectif a été largement atteint : plus de 60.000€ ont été réunis par le Népal-team, chaque participant ayant trouvé des parrains généreux pour soutenir son engagement et ses efforts sportifs.

L’équipe a réuni 20 participants, 11 femmes et 9 hommes, de 7 nationalités et d’horizons divers, enchantés par cette expérience humaine pleine de bonne humeur et les bons contacts avec les bénéficiaires rencontrés au terme du trek dans leurs Villages SOS, à Kavre (ville à l’est de Katmandou) et Jorpati (banlieue pauvre de la capitale). Du côté de SOS Villages d’Enfants Monde, Sophie Glesener, Directrice, Anne Schweizer, Responsable des Partenariats, et Guy Loesch, membre du Conseil d’Administration, étaient de l’aventure. De retour au Luxembourg, ils nous ont dit combien dans les deux villages, l’accueil avait été convivial et festif, l’ambiance bon enfant et respectueuse. Chacun a pu avoir des échanges constructifs avec les équipes SOS et les quatre docteurs du Népal-team avec les spécialistes du village de Jorpati qui prend en charge 45 enfants à besoins spécifiques. Quant au village d’enfants de Kavre, il accueille 145 jeunes et accompagne plus de 1.500 enfants, adolescents et adultes à travers des programmes éducatifs et sociaux.

C’est en faveur des jeunes de ces deux villages que les participants du Népal-team et leurs généreux donateurs se sont mobilisés. Sophie Glesener a rappelé qu’ils seront dotés en matériel informatique pour renforcer l’éducation des enfants et l’autonomisation des jeunes et en matériel médical pour le village d’enfants de Jorpati : « dans ce pays où le travail des enfants et leur exploitation sont encore trop courants, donner un accès à une éducation doit être une priorité ».

Le Népal-team vient de regagner nos latitudes après deux semaines d’une aventure inoubliable au cœur d’impressionnants paysages (huit jours de marche intensive qui l’a mené de Pokhara au camp de base de l’Annapurna à 4.130 m). Le trek était ardu avec son dénivelé positif de 5.600 m, explique Anne Schweizer : « nous avons démarré l’aventure à Kimche à 1.300 m et traversé des paysages éblouissants et diversifiés jusqu’au sommet rocheux et glacial. Une expérience d’autant plus merveilleuse quand on sait qu’atteindre le sommet c’est aussi donner aux enfants vulnérables les moyens de bâtir leur futur ». Un enthousiasme partagé par Sophie Glesener qui remercie chaleureusement le Népal-team et ses parrains d’avoir permis de concrétiser ce beau challenge et de venir en aide aux enfants du Népal.

Deux ans après le séisme, SOS Villages d’Enfants Népal reste mobilisée

SOS Villages d’Enfants Népal qui intervient depuis 45 ans accompagne au quotidien 17.000 enfants, adolescents et adultes. Suite au séisme d’avril 2015, l’association a rapidement lancé un programme d’aide d’urgence. En deux ans, elle a aidé plus de 28.000 enfants et leurs familles. Elle a assuré les premiers secours, délivré 6.000 services essentiels, pris en charge 53 enfants non accompagnés dans 5 Villages d’Enfants SOS, mis en place un programme filiation pour 350 enfants élevés par des parents éloignés et accueilli 2.000 enfants dans 25 Espaces Amis des Enfants. 1.550 familles ont reçu des cartons de survie, 750 une aide financière et 700 ont été renforcées économiquement. 5.000 élèves d’écoles publiques ont été épaulés, 9 centres d’apprentissage temporaires ont ouvert en attendant la réhabilitation des écoles et 3 écoles communautaires sont en (re)construction de même que 275 maisons familiales résistantes aux séismes. L’association s’est engagée à soutenir les familles sur le long terme (ouverture de 3 centres communautaires), renforcer les actions de sensibilisation dans le domaine de la protection et des droits de l’enfant et aider le pays à renforcer sa capacité de réaction aux situations d’urgence.

SOS Villages d’Enfants Monde a contribué à l’aide d’urgence et est engagée pour la construction d’une école communautaire à Bhimtar.

Communiqué par SOS Villages d’Enfants Monde

www.sosve.lu

Publié le mercredi 26 avril 2017


Article de notre partenaire
Droits humains & solidarité
Communiqué
distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Droits humains & solidarité


Nos partenaires Droits humains & solidarité

Nos partenaires