Le Quotidien des enjeux du développement durable !

vendredi 18 août 2017

Mieux aligner l'économie avec le développement durable
facebook twitter linkedin scoopit

Mieux aligner l’économie avec le développement durable
Politique & Gouvernance

Publié le mercredi 20 juillet 2016 à 04:00

facebook twitter/ linkedin scoopit

À Nairobi, Ban Ki-moon appelle à mieux aligner l’économie avec le développement durable

17 juillet 2016 – A l’ouverture de la Conférence des Nations unies sur le commerce et le développement (CNUCED) à Nairobi, au Kenya, le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, a appelé la communauté internationale à aligner davantage le commerce, la finance et l’investissement avec les objectifs de développement durable pour restaurer la confiance des populations dans l’économie globale.

« La vision énoncée dans les ODD (adoptés en septembre dernier par les États membres dans le cadre du Programme à l’horizon 2030) en faveur des individus, de la planète, de la prospérité et de la paix, ne réussira pas si l’on ne trouve pas une solution aux crises et contraintes de notre système économique et financier mondial », a déclaré M. Ban lors de la 14e session de la CNUCED, un forum inter-gouvernemental qui se réunit tous les quatre ans pour formuler des politiques relatives à tous les aspects du développement.

« Le commerce doit apporter la prospérité aussi bien au bénéfice des individus que de la planète, et de façon à relever le défi du changement climatique », a précisé le Secrétaire général, soulignant l’importance des cadres réglementaires qui régissent le commerce, l’investissement et la technologie.

 

Le chef de l’ONU a également dit que les « structures d’incitation » sur les marchés financiers devaient être alignées avec les objectifs sociaux afin d’éviter de trop grandes disparités de revenus. « Nous devons aussi valoriser correctement les actifs, tels que les services éco-systémiques, et évaluer proprement le coût des risque systémiques et interdépendants, comme celui posé par le changement climatique », a-t-il ajouté.

Le Secrétaire général a en outre affirmé que le niveau de l’épargne mondiale était suffisamment important à l’heure actuelle afin de réaliser les transformations nécessaires pour réaliser les 17 ODD. Toutefois, il a souligné que les investissements devaient être mieux alignés avec le développement durable.

« Mon message, aujourd’hui, est que les ODD représentent le changement dont nous avons besoin pour rétablir la confiance des gens dans l’économie mondiale », a poursuivi M. Ban.

De par l’approche intégrée du commerce et du développement prônée par la CNUCED, le chef de l’ONU a déclaré que la Conférence avait un rôle vital à jouer dans la mise en œuvre du Programme de développement durable. Il a rappelé que la nature de la contribution de la CNUCED à la réalisation des ODD était précisément le thème principal de cette 14e session.

« Le commerce, la finance, la technologie et l’investissement peuvent être des forces positives pour mettre fin à la pauvreté. Utilisés à bon escient, ils peuvent faire en sorte que nous ne laissions personne de côté » a déclaré M. Ban, notant que cet engagement devait impliquer les chefs d’État et de gouvernement, les parlementaires, les dirigeants du monde des affaires et de la société civile, les jeunes entrepreneurs et les philanthropes.

Photo : Le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon (à gauche), rencontre le Secrétaire du cabinet du ministère de l’agriculture, de l’élevage et de la pêche du Kenya, Willy Bett, en marge de la 14e session de la Conférence des Nations unies sur le commerce et le développement (CNUCED) à Nairobi, le 17 juillet 2016. Photo : ONU / Rick Bajornas

Communiqué par les Nations unies - http://www.un.org/

Publié le mercredi 20 juillet 2016


Politique & Gouvernance
Communiqué
distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Politique & Gouvernance


Nos partenaires Politique & Gouvernance

Nos partenaires