Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
Lydia Mutsch à l’Assemblée mondiale de la santé (AMS) à Genève
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Lydia Mutsch à l’Assemblée mondiale de la santé (AMS) à Genève

Politique & Gouvernance

Publié le
vendredi 22 mai 2015 à 04:00

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Dans le cadre de la soixante-huitième Assemblée mondiale de la santé (AMS), la ministre de la Santé, Lydia Mutsch a effectué une visite de travail de deux jours à Genève, les 18 et 19 mai 2015.

Lydia Mutsch a également souligné les priorités en matière de santé du gouvernement luxembourgeois lors la présidence de l’UE 

La ministre de la Santé est intervenue aujourd’hui lors de la session plénière de la soixante-huitième AMS qui a ouvert ses portes la veille en présence des délégations des 194 États membres. Cette 68e session était placée sous le thème de la construction de systèmes de santé résilients. L’intervention de Lydia Mutsch a mis l’accent sur la mise en place de systèmes de santé forts pour faire face aux chocs tels que la crise de l’Ebola qui a engendré l’effondrement de ces systèmes dans les pays affectés.

Dans ce contexte, la ministre de la Santé a invité l’OMS à participer à la conférence Ebola lessons learned qui se déroulera au Luxembourg en octobre prochain, durant la présidence luxembourgeoise de l’UE, et qui sera co-organisée par la Commission européenne.

Lydia Mutsch a également souligné les priorités en matière de santé du gouvernement luxembourgeois lors la présidence de l’UE et a réaffirmé son engagement à promouvoir la couverture sanitaire universelle à titre national, mais également dans le contexte du futur programme pour le développement pour l’après 2015.

La ministre a clos son discours en rappelant la collaboration luxembourgeoise avec l’ONUSIDA en vue du nouvel objectif de traitement 90-90-90, qui vise à transformer la pandémie en une maladie contrôlable et gérable d’ici l’an 2030.

Lydia Mutsch a finalement participé, avec Michel Sidibé, Directeur exécutif de l’ONUSIDA, à un panel de discussion de haut niveau organisé conjointement par le Luxembourg et l’Alliance internationale de lutte contre le VIH/Sida, intitulé : Leave no one behind : Ensuring Universal Health Coverage and the end to AIDS for marginalised and key populations.

Lors de son séjour, la ministre a également eu des rencontres bilatérales avec le directeur exécutif du Fonds mondial de lutte contre le VIH/Sida, la malaria et la tuberculose et le représentant spécial du Directeur général de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) pour la lutte contre la crise de l’Ebola.

Photo Discours de Lydia Mutsch à l’Assemblée mondiale de la Santé © MSAN

Communiqué par le ministère de la Santé

Publié le
vendredi 22 mai 2015


Politique & Gouvernance
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Politique & Gouvernance


Nos partenaires Politique & Gouvernance

Nos partenaires