Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
LuxEnergie s’engage en faveur de l’environnement
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

LuxEnergie s’engage en faveur de l’environnement

Énergie

Publié le
mercredi 19 février 2014 à 07:15

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

LuxEnergie est au Luxembourg un des principaux acteurs dans le secteur de la fourniture de chaleur, de froid et d’électricité de secours. Avec son service principal, l’Energy Contracting, le client n’a pas besoin de posséder sa propre installation d’énergie, étant donné que l’énergie est mise à disposition par le prestataire. LuxEnergie propose une solution clé en main - conception, financement, construction et exploitation des centrales d’énergie - avec un service complet à long terme. L’Energy Contracting se prête particulièrement bien aux collectivités publiques (mairies, écoles, piscines, infrastructures culturelles/sportives/de loisirs), aux secteurs de la santé (hôpitaux), industriel, tertiaire et commercial ainsi qu’à l’habitat.

Neutre en émissions CO2, la combustion de bois permet une réduction des gaz à effet de serre de 80%

LuxEnergie assure pour le moment l’approvisionnement en énergie calorifique des infrastructures publiques d’une bonne douzaine de communes au Luxembourg. Dans le cadre du Pacte Climat, LuxEnergie peut supporter ces différentes communes afin d’atteindre leurs objectifs respectifs. Ce Pacte Climat, qui a été mis en place par le ministère du Développement durable et des Infrastructures, a pour but de structurer la politique climatique et énergétique des communes et de réduire leurs coûts énergétiques grâce à l’amélioration de l’efficacité énergétique.

Prenant l’exemple de la commune de Sandweiler, qui assure depuis 1993 la fourniture en chaleur de ses principaux bâtiments publiques (mairie, église, école, centre sportif, maison relais, centre culturel) par un réseau de chaleur qui est alimenté par deux chaudières à gaz d’une puissance de 560 kW chacune.

Comme la commune de Sandweiler, en sa qualité de membre de l’Alliance pour le climat, est très attachée à aboutir à une production neutre en CO2 de son énergie calorifique, les deux partenaires ont décidé de moderniser la centrale. La puissance thermique maximale requise dans le réseau de chaleur en place a pu être établie à l’aide de relevés statistiques, et les courbes de charge annuelles ont permis de dimensionner la nouvelle installation. Afin de répondre au mieux aux exigences écologiques formulées par la commune de Sandweiler, LuxEnergie a proposé d’ajouter une centrale à pellets de bois d’une puissance de 220 kW et de diminuer la puissance d’une chaudière à gaz de 560 kW à 270 kW. Cette solution permettra de produire environ 80% de l’énergie annuelle par le combustible bois. L’installation d’un réservoir tampon permettra d’optimiser les performances énergétiques de la chaudière à pellets. L’utilisation du gaz sera réduite à un minimum et servira uniquement à la fourniture de l’énergie de pointe en hiver.

« Puisque la combustion de bois est considérée comme neutre en émissions CO2, cette solution permet une réduction des gaz à effet de serre de 80% par rapport à l’ancienne installation, ce qui correspond à 150 t/a de CO2 », nous explique Paul Weis, administrateur délégué de LuxEnergie.

Une réflexion permanente et systématique

LuxEnergie a réalisé les investissements techniques à ce projet de modernisation et exploitera la centrale d’énergie pendant toute la durée contractuelle.

D’autres exemples montrent que les communes peuvent aussi prendre les devants et demander aux promoteurs des constructions énergétiquement efficaces dans le cadre d’un PAP.

Pour le projet du lotissement Alferweiher à Echternach, le promoteur a conclu un contrat avec LuxEnergie pour la fourniture de chaleur de cette zone d’habitation avec 28 unités. La production de chaleur est assurée par une centrale de chaudières à pellets d’une puissance totale de 448 kW, qui se compose de 8 chaudières à pellets à 56 kW. Les chaudières sont soutenues par des capteurs solaires thermiques installés sur le toit de la centrale. Comme les chaudières à pellets sont de petite dimension, les besoins fluctuants en hiver peuvent être facilement gérés. En été, la production de chaleur se base principalement sur les collecteurs solaires. De ce fait, il n’y aura pas d’émissions de CO2.

Dans le cadre du projet de lotissement Plateau du Funiculaire à Differdange, le promoteur a conclu un contrat avec LuxEnergie pour la fourniture de chaleur pour l’ensemble de la zone, qui comprend 660 unités d’habitation de tailles différentes et un supermarché. Le contrat prévoit une fourniture en chaleur d’au moins 75% par le biais de pellets de bois (2 chaudières avec une puissance de 530 kW chacune). Pour assurer les pointes, une chaudière à gaz d’une puissance de 1600 kW a été installée. Ainsi, une réduction des émissions de CO2 de 570 t/a est réalisée.

Pour assurer au niveau national l’approvisionnement en pellets de bois, LuxEnergie et le Groupe François ont fondé la société Kiowatt, qui exploite à Roost un site de cogénération biomasse de grande capacité (production d’électricité et de chaleur), ainsi qu’une installation de production de pellets de bois d‘une capacité de 45.000 t/an. A titre d’exemple, une centrale d’énergie comme celle de Differdange a une consommation annuelle de 900 t de pellets.

LuxEnergie mène une réflexion permanente et systématique pour trouver d’autres nouvelles solutions pour l’environnement.

Communiqué par LuxEnergie

Publié le
mercredi 19 février 2014


Énergie
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Énergie


Nos partenaires Énergie

Nos partenaires