Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
Lutter contre le changement climatique pour favoriser l’économie !
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Lutter contre le changement climatique pour favoriser l’économie !

Politique & Gouvernance

Publié le
lundi 3 mars 2014 à 15:30

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

D’après un sondage Eurobaromètre, quatre européens sur cinq reconnaissent que la lutte contre le changement climatique et l’amélioration de l’efficacité énergétique sont susceptibles de dynamiser l’économie et l’emploi.

Les citoyens comprennent que le changement climatique n’a pas disparu alors que leurs gouvernements géraient la crise économique

Il y a nos politiciens européens, qui se servent de la crise qui frappe l’économie depuis quelques années comme bonne raison de ne pas investir dans les actions environnementales. Et puis il y a les citoyens européens. De plus en plus lassés par les discours d’austérité accumulés depuis des années sans améliorations concrètes, bien au contraire, et qui, voient la protection de l’environnement et les fameux nouveaux green jobs qu’une politique plus durable pourrait entraîner.

Interrogés à l’occasion d’un sondage Eurobaromètre sur le changement climatique, ces européens sont, en effet, 80% à reconnaitre que la lutte contre le changement climatique et l’amélioration de l’efficacité énergétique sont susceptibles de dynamiser l’économie et l’emploi. En réponse à cette même question, il y a trois ans, ils étaient 78% à pense pareil. Une légère augmentation qui pourrait bien finir par peser de tout son poix sur les politiques nationales et européennes. En outre, le sondage démontre aussi que sept citoyen sur dix estiment que la réduction des importations de combustibles fossiles pourraient engendrer des économies.

Peu de place pour le climato-scepticisme

Sans surprise, c’est dans les pays les plus durement touchés par la crise (Espagne, Irlande, Grèce,...) que les résultats sont les plus positifs. D’une manière générale, bien qu’il ne soit pas encore considéré comme un problème aussi grave que la pauvreté, 69% des participants au sondage décrivent le réchauffement climatique comme un problème « très grave », 210% comme un problème « assez grave » contre 9% comme « pas grave ». Peu de place pour le climato-scepticisme donc ! 92 % des sondés estiment important que leurs gouvernements favorisent l’amélioration de l’efficacité énergétique d’ici à 2030 dont 51 % jugent ce point « très important », tandis que 90% des sondés estiment important de fixer des objectifs visant une transition énergétique vers des énergies renouvelables. De tous ces chiffres, le seul point négatif est la part d’action individuelle en terme de lutte contre le changement climatique. En effet, si, en 2011, 53% des sondés estimaient avoir agi contre le changement climatique, ils ne sont plus que 50% trois ans plus tard.

Une baisse de l’action citoyenne face à la non-action des élus à qui « ce sondage envoie un signal fort aux dirigeants de l’Union, les invitant à adopter des mesures de lutte contre le changement climatique ambitieuses en faveur d’une reprise économique durable » selon José Manuel Barroso, l’actuel président de la Commission européenne pour qui « il n’est pas question de choisir entre bonnes performances économiques et protection du climat ». Même discours pour Connie Hedegaard, membre de la Commission européenne chargée de l’action pour le climat. « Le sondage confirme qu’une nette majorité d’Européens attendent de leurs responsables politiques qu’ils relèvent maintenant le défi climatique. Les citoyens comprennent que le changement climatique n’a pas disparu alors que leurs gouvernements géraient la crise économique. » Ne reste plus qu’à espérer que « les dirigeants de l’Union européenne entendront la voix des citoyens et agiront en conséquence ».

Photo ©PeterDargatz sur Pixabay

Publié le
lundi 3 mars 2014


Politique & Gouvernance
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Politique & Gouvernance


Nos partenaires Politique & Gouvernance

Nos partenaires