Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
Les fibres de l’ortie, une potentielle biotechnologie végétale
facebook twitter linkedin scoopit

Les fibres de l’ortie, une potentielle biotechnologie végétale

Recherche & Eco-Innovation

Publié le
lundi 30 octobre 2017 à 04:00

facebook twitter/ linkedin scoopit

Depuis quelques semaines, les chercheurs du Luxembourg Institute of Science and Technology (LIST) travaillent sur un tout nouveau projet dénommé CABARNET « Studying cell wall-associated processes in fibers of nettle » et financé par le Fonds national de la Recherche Luxembourg (FNR). Pendant 3 ans, ils vont analyser la composition de la fibre de l’ortie dont les caractéristiques laissent entrevoir de nombreuses possibilités d’application et tenter de révéler le potentiel de l’ortie pour les marchés des biocomposites et du textile. Tout comme le chanvre, une plante déjà largement utilisée dans nos industries, l’ortie possède en effet des fibres longues, soyeuses et résistantes.

Tout au long du projet, les chercheurs du LIST spécialisés en sciences des plantes et biotechnologies entendent comprendre les mécanismes moléculaires qui régissent la formation de la fibre d’ortie. Ils vont ainsi réaliser de nombreuses analyses au sein des chambres de culture installées dans les laboratoires du LIST, sur le site de Belvaux au Luxembourg. Au terme du projet, les chercheurs espèrent ainsi révéler le potentiel de la plante pour les futures innovations technologiques et valoriser cette plante mal-aimée.

Pour en savoir plus sur CABERNET, rendez-vous sur la page dédiée.

Source : LIST

Publié le
lundi 30 octobre 2017


Article de notre partenaire

Recherche & Eco-Innovation
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Recherche & Eco-Innovation


Nos partenaires Recherche & Eco-Innovation

Nos partenaires