Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
Le vélo partagé « intelligent » fait un véritable carton en Chine
facebook twitter linkedin scoopit

Le vélo partagé « intelligent » fait un véritable carton en Chine

Mobilité

Publié le
mardi 10 octobre 2017 à 04:00

facebook twitter/ linkedin scoopit

En Chine, des milliers de vélos se croisent chaque jour à Pékin et dans les autres grandes villes chinoises. La nouvelle tendance est un mode de transport doux et non-polluant pour un pays qui rappelons-le, reste le plus peuplé au monde et s’asphyxie de par sa pollution industrielle.

Le vélo n’est plus uniquement réservé aux pauvres en Chine

Ils sont des millions à chevaucher leur bicyclette urbaine orange, grise ou jaune. D’un simple clic, les usagers réservent via une application créée par une entreprise innovante, Mobike. Cette application nous indique alors où se trouvent les vélos et leur nombre en temps réel. Avant de quitter son lieu de travail, on peut désormais réserver en ligne et ce sur une période de 15 minutes. Ce qui laisse largement le temps à l’utilisateur de trouver le vélo le plus proche et suffit à déverrouiller le cadenas d’un vélo en partage dans la rue.

Mobike et son application

La particularité de cette application est qu’elle diffère de ce qui se fait déjà en Europe avec les bornes à vélo et le Vel’oH par exemple. Il faut rappeler que les systèmes habituels de location de vélo permettent seulement l’emprunt d’une station fixe à une autre. Ici, plus besoin de bornes, de chambre à air ou de rayons. Un moteur électrique suffit à alimenter un GPS carrément intégré au vélo. En plus de ses prouesses techniques, le prix de location reste très abordable, 1 yuan, monnaie locale soit environ 17 centimes d’euro. Après utilisation, on dépose le vélo absolument n’importe où, ce n’est pas un problème puisque le système bloque à nouveau la bicyclette et débite le compte mobile en fin de course.

Ce concept désormais branché permet d’éviter les embouteillages occasionnés par une circulation toujours grandissante et de réduire l’impact automobile sur l’environnement.

Dans la mouvance

La start-up Mobike est à la pointe de l’innovation, elle emploie des centaines de jeunes, de tout horizon, qui se soucient plus de leur environnement et qui envisagent la Chine de demain autrement. L’objectif de Mobike après son installation à Singapour, c’est de gagner l’international et d’étendre le concept aux grandes villes du monde.

La première puissance mondiale a tout intérêt à se soucier des préoccupations environnementales, voire sociétales et à promouvoir des outils à la pointe de la technologie tout en restant écologique. C’est le début d’une ère nouvelle qui insuffle ce genre de nouveauté à la jeune génération. Et c’est aussi peut-être l’occasion pour la Chine de continuer sur sa lancée en redoublant d’efforts pour chasser les nuages et laisser entrevoir à nouveau son ciel bleu.

Sara Liégeois

Publié le
mardi 10 octobre 2017


Mobilité
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE

Lëtz go !

Longtemps symbole de liberté, la voiture tend aujourd’hui à être perçue comme une source de contraintes. Tant mieux ! Car cela a permis de libérer la créativité des acteurs publics et...

Nos partenaires Mobilité


Nos partenaires Mobilité

Nos partenaires