Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !

mercredi 18 octobre 2017

Le Rapport Annuel 2016 De la Fondation Follereau
facebook twitter linkedin scoopit

Le Rapport Annuel 2016 De la Fondation Follereau
Droits humains & solidarité

Publié le vendredi 21 juillet 2017 à 04:00

facebook twitter/ linkedin scoopit

Le rapport annuel 2016 de la Fondation Follereau offre une vue d’ensemble des activités de la Fondation, réparties sur 9 pays d’Afrique de l’Ouest, d’Afrique Centrale, de Madagascar, ainsi qu’au Luxembourg.

Depuis désormais 50 ans, le travail de la Fondation Follereau symbolise la lutte contre l’exclusion. La volonté initiale d’être aux côtés des personnes atteintes de la lèpre a progressivement évolué vers une action plus large, déclinée autour de deux grands axes : « Health is wealth » et « Let kids be kids ».

« Health is wealth » tente de garantir l’accès aux soins de base à tous. Rendre accessible les soins de santé, notamment aux personnes les plus isolées et sans aucun moyen financier.

En 2016, la Fondation Follereau a construit 6 nouveaux centres de santé dans des zones rurales isolées, afin de permettre et de faciliter l’accès aux soins à la population. Une attention particulière est portée à la santé maternelle et infantile, pour qui ces centres de santé offrent des soins médicaux appropriés. La lutte contre la lèpre se poursuit également, et est élargie à d’autres maladies tropicales négligées, telles que l’Ulcère de Buruli (entre autres au Bénin, Madagascar et en Afrique Centrale). La sensibilisation, l’information ainsi que le traitement des conséquences des mutilations génitales féminines sont aussi au cœur des activités de la Fondation Follereau (Mali et Burkina Faso). Au total 82% du budget total sont consacrés aux programmes « Health is wealth ».

« Let kids be kids », 2e axe d’intervention, est consacré quant à lui à l’appui et à l’assistance des enfants et des jeunes : les enfants des rues sont accueillis dans des centres d’accueil (Côte d’Ivoire, Mali). Les enfants victimes de traite au nord du Bénin sont accueillis et soutenus dans la recherche de leurs familles respectives. Les projets « Let kids be kids » encouragent et soutiennent les enfants et jeunes à terminer l’école et à entamer une formation professionnelle (entre autres au Burkina Faso et au Bénin). Au Bénin, un Centre de dépistage propose également un suivi des enfants qui s’occupe atteints de l’Ulcère de Buruli. « Let kids be kids » représente 18% du budget global.

La Fondation Follereau maintient son soutien dans 9 pays d’intervention d’Afrique (Burkina Faso, Mali, Bénin, Togo, Afrique Centrale, Madagascar, République démocratique du Congo, Guinée et la Côte d’Ivoire) en étroite collaboration avec ses partenaires locaux afin de pouvoir garantir des soins qui correspondent aux besoins de la population. En 2016, plus de 323.000 personnes ont pu profiter du travail de la Fondation.

La Fondation Follereau s’engage également dans l’éducation au développement au Luxembourg. Le programme « One World Citizen » se base sur l’éducation au développement des Nations Unies.

L’objectif est d’éveiller l’intérêt pour les pays en voie de développement à travers différents workshops et journées d’action dans les écoles, Maisons relais et au grand public. Ces séances de sensibilistion suscitent la prise de conscience du rôle à jouer par chacun pour contribuer à rendre le monde plus équitable.
En 2016, la Fondation a aussi présenté son engagement et son travail au travers de différents événements pour le grand public luxembourgeois. Par exemple, lors de l’exposition de photos et de peintures « Portraits de femmes », ainsi que lors du concert «  Expression against Excision », concert de sensibilisation au sujet des mutilations génitales féminines.
Vous trouvez le rapport annuel 2016 en version online ici. Vous pouvez commander la version imprimée au 44 66 06-1 ainsi sur info@ffl.lu
En 2017, dans l’esprit du leitmotiv de son fondateur Raoul Follereau, la Fondation Follereau continue de s’investir dans la lutte contre l’exclusion, pour l’accès aux soins médicaux de base ainsi que dans l’éducation.

Communiqué Fondation Follereau

Publié le vendredi 21 juillet 2017


Article de notre partenaire
Droits humains & solidarité
Communiqué
distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Droits humains & solidarité


Nos partenaires Droits humains & solidarité

Nos partenaires