Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
Le Luxembourg présent à l’exposition d’Astana - Vers un avenir intelligent
facebook twitter linkedin scoopit

Le Luxembourg présent à l’exposition d’Astana - Vers un avenir intelligent

Énergie

Publié le
lundi 18 septembre 2017 à 04:00

facebook twitter/ linkedin scoopit

L’exposition universelle sur l’énergie du futur, qui s’est tenue à Astana, la capitale du Kazakhstan, s’est terminée dimanche 10 septembre. Dans le cadre de la concurrence internationale des idées en faveur d’un approvisionnement énergétique durable, le Luxembourg s’est présenté, dans son pavillon, comme une région modèle « intelligente ». myenergy a inspiré la conception de la manifestation luxembourgeoise et a présenté, grâce à l’application myAAA et à une infographie numérique, les avantages qu’offrent les habitations et la ville du futur intelligente.

Jeremy Rifkin a tracé la voie à suivre en élaborant l’étude stratégique intitulée « Third Industrial Revolution Lëtzebuerg », réalisée en collaboration avec des experts luxembourgeois. La ville du futur est durable, les quartiers sont connectés entre eux, les modèles énergétiques de la maison jouent un rôle plus actif dans le système énergétique et peuvent être télécommandés individuellement et en fonction de la consommation. La vision : d’ici à 2050, le Grand-Duché de Luxembourg deviendra un système énergétique entièrement connecté. Cette année, le fil rouge de l’exposition d’Astana « Énergies du futur : action pour la durabilité mondiale » affiche la tendance.

Les éléments clés du modèle luxembourgeois reposent sur la promotion des énergies renouvelables, l’efficacité et l’approvisionnement énergétique, et l’électrification des transports. Le ministère de l’Économie, la Chambre de Commerce, le secteur privé et myenergy ont coopéré à la mise en place du pavillon luxembourgeois. Mais le Luxembourg n’est pas le seul à devoir relever ce défi qui consiste à soutenir et à promouvoir un développement durable, des innovations et des recherches dans le secteur des technologies et des énergies renouvelables. 115 pays ont donc présenté dans leur pavillon respectif, pendant trois mois, des concepts et modèles énergétiques viables.

Près de 5 millions de visiteurs se sont intéressés à l’exposition au cours de laquelle le Grand-Duché a présenté, sur une surface de 250 m2, quatre initiatives : l’exploration des ressources spatiales (« Space Mining »), la troisième révolution industrielle (étude Rifkin), une économie financière durable ainsi que la section « Smart Energy Nation Lab ». Ce modèle (miniature) d’une « nation intelligente » dotée d’un approvisionnement énergétique intelligemment connecté et respectueux des ressources a été élaboré en collaboration avec myenergy.

Le gouvernement luxembourgeois a clairement démontré sa volonté de poursuivre le développement technologique et durable de ces priorités en envoyant le Premier ministre Xavier Bettel et le ministre de l’Économie Étienne Schneider à l’inauguration de l’exposition universelle, le 10 juin. En entrant dans le pavillon reprenant les couleurs et la forme du losange de la signature nationale « LUXEMBOURG – Let’s make it happen », les visiteurs ont non seulement pu découvrir de façon ludique la ville du futur, mais également franchir quatre portes pour entreprendre un voyage à travers l’histoire du Luxembourg.

En tant que structure étatique visant à promouvoir une transition énergétique durable, myenergy a concrétisé la question d’avenir que pose l’utilisation énergétique intelligente dans sa section « Smart Energy Nation Lab ».

L’application mobile myAAA, un guide numérique destiné aux habitations à haute efficacité énergétique, a été présentée. Cette application permet d’accéder facilement à des informations sur la façon d’aménager sa maison afin d’économiser à la fois de l’énergie, mais également de l’argent.

En outre, myenergy a illustré, via une infographie numérique, sa vision d’une « ville intelligente » : à partir d’un écran tactile, on accède à un texte descriptif et on peut cliquer sur les différentes composantes de la « ville du futur » dont font partie, entre autres, « la maison intelligente », « le quartier intelligent » (smart district), les « compteurs intelligents » (smart meters) permettant de mesurer et de contrôler la consommation, et les réseaux électriques (smart grids). Dans la « maison intelligente », tous les domaines technologiques sont connectés entre eux et les appareils sont adaptés à la consommation individuelle pour maximiser le confort personnel et économiser de l’énergie.

Le Luxembourg s’est présenté à Astana comme une « nation intelligente » – en tant que petit pays novateur – polyglotte, cosmopolite, entièrement connectée et entrepreneuriale. Le Grand-Duché offre un terrain propice aux innovations technologiques et constitue un environnement de test idéal pour connecter les technologies de l’information, les sources énergétiques renouvelables et les solutions de transport intelligentes les unes aux autres.

Photos : © Ministère de l’Économie

Source : myenergy

Publié le
lundi 18 septembre 2017


Article de notre partenaire

myenergy
Énergie
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Énergie


Nos partenaires Énergie

Nos partenaires