Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
Le Luxembourg en tête de liste des pays donateurs
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Le Luxembourg en tête de liste des pays donateurs

Politique & Gouvernance

Publié le
mercredi 26 août 2015 à 04:00

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Avec 119 US$ par habitant dédié à l’assistance humanitaire internationale, le Luxembourg figure en 2e place dans ce rapport, après la Norvège.

Une particularité de l’aide humanitaire luxembourgeoise est aussi de soutenir les crises oubliées, comme au Soudan, au Yémen, en RDC ou encore au Myanmar. 

Le rapport de l’Aide humanitaire internationale 2015, lancé en janvier par le Programme d’Initiatives de développement de l’Aide humanitaire mondiale (GHA) fournit une image globale et actualisée du financement humanitaire international. 

Ce rapport met en évidence les efforts du Luxembourg dans le domaine de l’action humanitaire qui ont été mesurés par rapport à trois critères : le revenu national brut (RNB), l’aide publique au développement (APD) et par tête d’habitant.

Avec 119 US$ par habitant dédié à l’assistance humanitaire internationale, le Luxembourg figure en 2e place dans ce rapport, après la Norvège. Luxembourg se place également en 2e position au niveau du pourcentage du RNB alloué à l’assistance humanitaire (1,17 %), après le Kuwait. Finalement, le Luxembourg occupe le 5e rang après l’Irlande, les États-Unis, le Canada et le Danemark avec la consécration de 15 % de l’aide public au développement à l’assistance humanitaire.

Ces résultats confirment l’engagement du Luxembourg qui a fait de la coopération au développement et de l’action humanitaire l’un des piliers de sa politique extérieure. En 2014, le Luxembourg a notamment contribué à des programmes humanitaires en réponse aux crises en Syrie, en République centrafricaine, au Mali et au Niger, au Soudan du Sud et aux Philippines, sans oublier la crise du virus d’Ebola en Afrique de l’Ouest.

Une particularité de l’aide humanitaire luxembourgeoise est aussi de soutenir les crises oubliées, comme au Soudan, au Yémen, en RDC ou encore au Myanmar. Au cours des dernières années, le Luxembourg est par ailleurs devenu un champion de la télécommunication mobile dans les crises humanitaires, grâce au projet de télécommunication par satellite emergency.lu qui a été déployé, entre autres, aux Philippines, au Népal, au Mali et au Sud Soudan.

D’une manière générale, en réponse à la hausse et à l’évolution des besoins, l’aide humanitaire internationale a augmenté pour la deuxième année consécutive, atteignant un nouveau record. Les contributions ont totalisé 24,5 milliards US$, soit près d’un cinquième (19 %) de plus que l’année précédente.

 www.gouvernement.lu

Publié le
mercredi 26 août 2015


Politique & Gouvernance
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Politique & Gouvernance


Nos partenaires Politique & Gouvernance

Nos partenaires