Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
Le Kirchberg, un quartier d’affaires ? Plus seulement ! (2/2)
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Le Kirchberg, un quartier d’affaires ? Plus seulement ! (2/2)

Architecture & construction

Publié le
lundi 9 septembre 2013 à 12:30

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Avec une offre de logements qui s’étoffe sans cesse et des espaces tertiaires qui continuent à voir le jour, le plateau du Kirchberg s’oriente résolument vers la mixité. Au total, ce sont quelque 30.000 employés et 16.500 résidents supplémentaires qui y sont attendus.

30.000 postes de travail supplémentaires devraient être créé sur le site, dont 5.000 au sein des institutions européennes

Le projet ne devrait pas écraser le quartier à caractère villageois du Weimershof, mais bien constituer une transition douce entre les grands bâtiments du front Nord de l’avenue et les maisons et résidences de la rue des Muguets en contrebas de la rive Sud. Le site visé a été scindé en deux parties : la zone A qui commence place de l’Europe et s’arrête juste avant d’Coque, où les constructions se positionneront perpendiculairement à l’avenue J.-F. Kennedy de manière à conserver des percées visuelles vers la vallée, et la zone B qui couvre le reste du site et sera constituée de bâtiments conçus ‘en escalier’ pour suivre la pente naturelle du terrain et éviter l’effet ‘muraille’.

Dans une zone comme dans l’autre, d’une part, les édifices les plus hauts et le bâti le plus dense seront réservés aux abords directs du boulevard principal et, d’autre part, des espaces verts et des chemins piétons seront aménagés. Une partie paysagée, d’ores et déjà baptisée ‘promenade des Fleurs’, partira de l’avenue J.-F. Kennedy à hauteur du centre sportif et aquatique pour déboucher plus bas, rue du fort Thüngen, sur un espace public, le futur ‘parc du Vallon’, situé dans le prolongement naturel de la colline qui monte de Clausen au Kirchberg. Dans la zone A, qui sera la plus dense car elle se trouve face aux grands bâtiments du quartier Européen Nord, de nombreuses terrasses offriront un point de vue sur le fond de la vallée et sur le nouveau parc. Alors que dans la zone B, plusieurs placettes plus large côté plateau du Kirchberg que côté Weimershof assureront la transition entre les deux quartiers. Le long des jardins des maisons existantes de la rue des Muguets, un fossé végétalisé recueillera les eaux de ruissellement pour les évacuer en cas de fortes pluies vers le bassin de rétention prévu dans le parc du Vallon.

16.400 habitants qui sont attendus à terme sur le plateau

2.000 résidents devraient tout de même venir peupler ce nouveau site, ce qui ne représente finalement que un huitième des 16.400 habitants qui sont attendus à terme sur le plateau et se répartiront entre les quartiers du Kiem où la SNHBM a programmé la construction de cinq immeubles, Reimerwée et Grünewald où un troisième bloc d’immeubles verra le jour. L’offre de logement sera donc développée en conséquence, ce qui selon Claude Wiseler, devrait avoir « une incidence positive sur les prix du marché ».

Le quartier dans son ensemble connaîtra également une augmentation de sa population active. 30.000 postes de travail supplémentaires devraient être créé sur le site, dont 5.000 au sein des institutions européennes.

Cet afflux de population générera des besoins accrus en mobilité et nécessitera des aménagements de taille au niveau infrastructurel. L’arrivée du tram devrait permettre de résoudre une partie du problème. Mais, pour permettre son passage, le pont Grande-Duchesse Charlotte devra d’abord être élargi d’une cinquantaine de centimètres de chaque côté et 150.000 tonnes de remblais sont d’ores et déjà venus combler le fossé qui se trouvait devant la Cour de justice européenne pour élargir la route. La construction d’une gare ferroviaire reliée au plateau par un système de funiculaires sous le pont Rouge permettra également de désengorger le site. En outre, la création de nouveaux logements pourrait être un acteur de ‘sédentarisation’ pour les personnes travaillant sur le site.

Photo Rol SCHLEICH

 

Publié le
lundi 9 septembre 2013


Architecture & construction
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Architecture & construction


Nos partenaires Architecture & construction

Nos partenaires