Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
Le HCR s’inquiète de l’afflux de réfugiés dans l’île grecque de Lesbos
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Le HCR s’inquiète de l’afflux de réfugiés dans l’île grecque de Lesbos

Qualité de vie

Publié le
jeudi 11 juin 2015 à 04:00

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

9 juin 2015 – Le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) s’est inquiété mardi de la pression croissante occasionnée dans l’île grecque de Lesbos par l’afflux de réfugiés arrivés par la mer en provenance de la Turquie.

Deux ONG, Metaction et Médecins du Monde, fournissent les services nécessaires de toute urgence à Moria

Alors que le nombre total de réfugiés ayant entrepris de traverser la mer Méditerranée en direction de l’Europe en 2015 a atteint les 100.000 personnes, un porte-parole du HCR, Adrian Edwards, a fait part lors d’un point de presse de sa préoccupation concernant le nombre record d’arrivées dans des canots pneumatiques et des bateaux en bois sur l’île grecque de Lesbos, dépassant les capacités d’accueil de l’île.

« Environ 600 réfugiés, principalement en provenance de la Syrie, d’Afghanistan et d’Iraq, arrivent chaque jour dans les îles grecques. La moitié d’entre eux débarque à Lesbos », a déclaré M. Edwards, précisant que le nombre de réfugiés dans l’île est passé de 737 en janvier à 3.348 en mars.

« Presque 5.000 réfugiés sont arrivés en avril et plus de 7.200 en mai. Des centaines de réfugiés quittent chaque jour l’île pour la Grèce continentale après avoir été identifiés, examinés et enregistrés. À l’heure actuelle, cependant, 2.200 à 2.500 réfugiés attendent sur l’île d’être enregistrés par les autorités », a précisé le porte-parole du HCR.

Selon l’agence, un centre de dépistage dans le village de Moria, autrefois utilisé comme centre de détention pour les migrants en attente d’être expulsés, héberge actuellement plus d’un millier de réfugiés, soit plus de deux fois sa capacité officielle de 410 personnes.

« Deux ONG, Metaction et Médecins du Monde, fournissent les services nécessaires de toute urgence à Moria. Metaction est responsable de l’identification, du suivi et de l’orientation des enfants non accompagnés, alors que Médecins du Monde fournit des soins médicaux et un soutien psychosocial », a poursuivi M. Edwards, précisant que le Ministère de l’intérieur grec était en charge l’enregistrement des nouveaux arrivants.

Le porte-parole a ajouté que le HCR assure une présence permanente dans la ville principale de l’île, Mytilène, et travaille en coopération avec le personnel du centre de Moria.

S’il est présent sur Lesbos et d’autres îles grecques depuis 2011, notamment pour offrir une aide juridique aux réfugiés concernant l’obtention du droit d’asile en Grèce, le HCR renforce actuellement ses effectifs et activités en Grèce et dans le sud de l’Italie afin de répondre à l’afflux croissant de réfugiés, a précisé M. Edwards.

« Pour faire face efficacement aux défis posés par le grand nombre d’arrivées à Lesbos et dans d’autres îles grecques, le HCR lance un appel pour le renforcement urgent du personnel et des ressources de tous les services de l’Etat et des organisations de la société civile contribuant à l’accueil des réfugiés. Nous demandons également un soutien accru aux communautés insulaires touchées », a déclaré le porte-parole du HCR.

Source ONU

Photo : Des réfugiés syriens munis de leur passeport montant à bord d’un ferry entre l’île grecque de Kos et Athènes où ils seront enregistrés. Photo HCR/S. Baltagiannis

 

 

Publié le
jeudi 11 juin 2015


Qualité de vie
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Qualité de vie


Nos partenaires Qualité de vie

Nos partenaires