Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
Le Fonds du Logement inaugure ses premières maisons unifamiliales passives à Tuntange
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Le Fonds du Logement inaugure ses premières maisons unifamiliales passives à Tuntange

Architecture & construction

Publié le
mardi 30 avril 2013 à 11:00

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Le Fonds pour le développement du logement et de l’habitat a procédé, le 25 avril dernier, à l’inauguration de son projet sis rue Huelheck à Tuntange : huit maisons unifamiliales passives et une maison relais-crèche.

L’ensemble du projet répond aux exigences de la construction passive, avec des bâtiments à ossature bois et des toitures en ardoise artificielle pourvues de panneaux solaires.

Le Fonds pour le développement du logement et de l’habitat a procédé à l’inauguration de son projet sis rue Huelheck à Tuntange, en présence de Marco Schank, ministre du Logement, de Christiane Eicher-Karier, bourgmestre de Tuntange, de Paul Mangen, bourgmestre de Boevange-sur-Attert, et de Marco Boly, bourgmestre de Septfontaines, et avec la participation du Ministère de la Famille et de l’Intégration et de Caritas Jeunes & Familles, ce jeudi 25 avril 2013.

Il s’agit, pour le Fonds, des premières maisons unifamiliales passives réalisées et mises en vente, et du premier projet en tant que co-lotisseur avec une commune, en l’occurrence ici la commune de Tuntange, depuis l’entrée en vigueur de la loi du 19 juillet 2004 concernant l’aménagement communal et le développement urbain.

Situé à proximité immédiate du centre de Tuntange et des infrastructures routières, il comprend la construction de huit maisons unifamiliales destinées à la vente, et d’une maison relais-crèche pour les besoins des communes de Boevange-sur-Attert, Septfontaines et Tuntange, en collaboration avec le ministère de la Famille et de l’Intégration, ainsi que la création d’une nouvelle voie aménagée en zone 30, avec circulation à double sens le long des unités d’habitation, puis en sens unique au niveau de la maison relais, et comprenant des stationnements publics de type dépose-minute.

L’ensemble du projet répond aux exigences de la construction passive, avec des bâtiments à ossature bois et des toitures en ardoise artificielle pourvues de panneaux solaires. Les maisons sont équipées de pompes à chaleur air/eau pour le chauffage et la préparation d’eau chaude (au sous-sol pour les maisons bénéficiant de caves, au grenier pour les autres), d’une ventilation contrôlée et d’un préparateur bivalent pour la production d’eau chaude sanitaire, alimenté par la pompe à chaleur et les panneaux solaires.
La maison relais-crèche est équipée de deux groupes de ventilation avec récupération de chaleur, d’une chaudière à pellets de 80kw au sous-sol, avec un réservoir de stockage de 30t et un boiler bivalent pour la préparation de l’eau chaude, alimenté par la chaudière et les capteurs solaires.

 

Texte et photos communiqués par le Fonds pour le développement du logement et de l’habitat

Publié le
mardi 30 avril 2013


Article de notre partenaire

Fonds du Logement
Architecture & construction
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Architecture & construction


Nos partenaires Architecture & construction

Nos partenaires