Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
La fin des subsides pour le photovoltaïque ?
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

La fin des subsides pour le photovoltaïque ?

Énergie

Publié le
mardi 18 mars 2014 à 07:45

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

En réponse à une question parlementaire posée en janvier dernier, Etienne Schneider, ministre de l’Economie et de l’Energie annonce l’actualisation d’une étude sur le potentiel des sources d’énergies renouvelables au Grand-Duché, ainsi qu’une reconsidération, à la baisse, des subventions pour les achats d’installations photovoltaïques.

La situation budgétaire tendue exige une utilisation efficace des ressources publiques engagées dans la réduction de la consommation d’énergie et le recours à des énergies renouvelables

Estimant, en début d’année, que « les investissements dans les installations photovoltaïques ne devraient plus être subventionnés », Etienne Schneider, ministre, entre autre, de l’Economie et de l’Energie, a confirmé, le 12 mars dernier que « le soutien financier au photovoltaïque sera revu » prochainement. Et il y a tout lieu de penser que cette révision se fera à la baisse.

En effet, dévoilée à l’occasion d’une réponse aux questions parlementaires, cette décision s’accompagne d’un descriptif de l’état du “photovoltaïque“ luxembourgeois. Alors que l’Etat a encore une long chemin à parcourir pour atteindre l’objectif européen qui lui a été imposé d’utiliser 11% d’énergie provenant de sources renouvelables , l’objectif photovoltaïque, lui est en passe d’être atteint. Fixée à 112MW d’ici 2020, la capacité luxembourgeoise était, la fin de l’année 2013, de 100MW ! 

Utilisation efficace des ressources publiques

Cependant, pour atteindre « nos obligations en matière d’énergie renouvelables à l’horizon 2020 » (soit, les 11% évoqués plus tôt), « les coûts de compensations vont augmenter considérablement au cours des prochaines années », selon le ministre. Des coûts qui, crise oblige, il faudra « pouvoir contrôler ». Pour appuyer ses dires et également répondre à l’une des questions posées qui demandait si cette décision était conforme aux décisions prises lors de la formation de la coalition, le ministre cite le programme gouvernemental : « La situation budgétaire tendue exige une utilisation efficace des ressources publiques engagées dans la réduction de la consommation d’énergie et le recours à des énergies renouvelables ».

Egalement prévu dans le programme gouvernemental, ainsi que dans la réponse d’Etienne Schneider, « une étude du potentiel sur les sources d’énergies renouvelables » est en cours de préparation.

Photo ©Pink Dispatcher sur Flickr

 

Publié le
mardi 18 mars 2014


Énergie
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Énergie


Nos partenaires Énergie

Nos partenaires