Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
La BEI renforce son appui aux investissements dans les énergies renouvelables
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

La BEI renforce son appui aux investissements dans les énergies renouvelables

Énergie

Publié le
vendredi 26 juillet 2013 à 13:00

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

La Banque européenne d’investissement a adopté de nouvelles lignes directrices pour renforcer son appui aux investissements dans les énergies renouvelables, l’efficacité énergétique et les réseaux d’énergie.

La BEI a prêté, ces cinq dernières années, plus de 70 milliards € à l’appui d’investissements à long terme dans le secteur de l’énergie

Au cours des dix derniers mois, la Banque de l’UE a mené une étude approfondie pour s’assurer que ses critères de prêt dans le secteur de l’énergie sont conformes à la politique énergétique de l’UE et à son action en faveur du climat, mais aussi aux tendances actuellement observées en matière d’investissements. Les nouvelles propositions ont été examinées le mardi 23 juillet par le Conseil d’administration de la Banque qui les a approuvées, après avoir apporté des précisions complémentaires quant aux exemptions proposées aux normes d’émission.

Sur la base de cette étude, la BEI concentrera ses financements sur des projets relevant de l’efficacité énergétique, des énergies renouvelables et des réseaux d’énergie, ainsi que des activités connexes de recherche et d’innovation. On estime que ces secteurs nécessiteront les plus gros investissements dans les années à venir. Une assistance technique sera également fournie pour aider à la mise au point de projets dans ces secteurs clés. Les nouveaux critères de prêt en faveur du secteur de l’énergie s’accompagnent de lignes directrices simplifiées, pour financer des projets d’efficacité énergétique, afin de favoriser le cofinancement de programmes nationaux dans ce domaine et de permettre un soutien accru en faveur de bâtiments à consommation d’énergie quasi nulle.

« Accorder la priorité aux prêts en faveur de l’efficacité énergétique, des énergies renouvelables, des réseaux d’énergie et des activités de RDI dans l’énergie aidera l’UE non seulement à remplir ses objectifs [...], mais aussi à créer des emplois », a ainsi déclaré Mihai Tanasescu, vice-président de la Banque européenne d’investissement chargé des opérations de prêt en faveur de l’énergie.

Rôle précieux

Selon Günther Oettinger, commissaire européen à l’énergie : « Il est essentiel de réaliser de gros investissements à long terme sur tout le territoire européen si nous voulons atteindre nos objectifs en matière d’énergie et d’action pour le climat et conserver également notre avantage technologique. La Banque européenne d’investissement joue un rôle précieux pour ce qui est de financer des investissements publics et privés dans des infrastructures énergétiques et de soutenir des projets qui contribuent à réaliser les objectifs de l’UE dans le secteur de l’énergie. »

La BEI va introduire une nouvelle norme d’émission qui s’appliquera à l’ensemble des projets de production d’énergie à partir de combustibles fossiles, pour éliminer d’emblée les investissements dont les émissions de carbone dépassent un certain seuil. Ce seuil est l’expression des engagements actuels de l’UE et des États membres à limiter les émissions de carbone. Le Conseil d’administration s’est déclaré favorable à un réexamen régulier des normes d’émission et à la possibilité d’envisager des engagements plus contraignants à l’avenir.

Le gaz devrait demeurer un combustible de transition vers un système énergétique à faible intensité de carbone et la norme d’émission garantira que les prêts se limitent aux projets qui contribuent de manière positive à la croissance économique de l’UE et qui sont cohérents avec sa politique climatique.

La Banque européenne d’investissement est l’un des principaux bailleurs de fonds au monde pour des projets énergétiques et elle a prêté, ces cinq dernières années, plus de 70 milliards € à l’appui d’investissements à long terme dans le secteur de l’énergie. Dans ce contexte, les prêts de la BEI reposent à la fois sur les politiques de l’UE en matière d’énergie et de changements climatiques et sur les stratégies énergétiques nationales destinées à soutenir l’investissement dans une énergie durable, compétitive et sûre dans toute l’Europe.

Communiqué par la BEI / Photo Cédric Puisney sur Flickr

 

Publié le
vendredi 26 juillet 2013


Énergie
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Énergie


Nos partenaires Énergie

Nos partenaires