Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
L’UE doit devenir le leader mondial de la durabilité
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

L’UE doit devenir le leader mondial de la durabilité

Politique & Gouvernance

Publié le
jeudi 11 février 2016 à 03:00

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Grâce à une initiative de recherche financée par l’UE, l’Europe pourra bientôt ouvrir la voie de la durabilité en favorisant la mondialisation et le développement durable.

Les résultats du projet GLOBIS ont permis de modeler la stratégie européenne à long terme en vue de rapprocher la mondialisation et le développement durable. Cela stimulera la vision de l’UE d’assumer un rôle de pointe dans la durabilité en ce qui concerne l’environnement et le changement climatique.

Selon les chercheurs du projet GLOBIS (Globalisation informed by sustainable development), financé par l’UE, la mondialisation doit être mise en avant, mais elle doit aussi être adaptée en termes de développement durable. C’est la raison pour laquelle les experts étudient si les politiques en matière de commerce, d’agriculture et d’alimentation, d’énergie, de transport, de technologie, d’innovation et de tourisme doivent être réformées.

Les travaux ont commencé avec la création d’une base théorique en synthétisant la documentation scientifique sur la globalisation, le développement et le développement durable. Les chercheurs ont découvert que l’accent doit être mis davantage sur les caractéristiques socio-culturelles, économiques et politiques plus larges de la globalisation pour mieux la comprendre.

Une typologie du développement durable a été élaborée décrivant les approches du développement faibles, solides, critiques et humaines. Cela a conduit à un rapport final sur la globalisation qui soutient le besoin général d’atteindre un changement fondamental dans le système socio-écologique mondial en remplaçant les structures et les moyens faibles qui provoquent l’absence de durabilité par des structures plus durables.

Quatre études de cas thématiques ont donné des résultats clés pour les industries de l’énergie, du transport, de l’éco-innovation, de l’alimentation et de l’agriculture en ce qui concerne la globalisation et les pratiques de développement durable. Avec les résultats de l’étude de cas pour base, une conférence internationale de haut profil a été organisée et a attiré des chercheurs, des décideurs, des acteurs privés et des représentants de la société civile. La politique de l’UE sur la globalisation et le développement durable a été abordée. Les participants ont contribué au développement et à l’intégration de la politique de l’UE, en mettant l’accent sur le dialogue politique continu au sein de l’UE. Une série de fiches de politiques a également été publiée en lien avec les thèmes de l’étude de cas.

Un portail web a été créé qui met à disposition de tous les utilisateurs un outil d’évaluation de la politique, outre différentes ressources du projet et les connaissances accumulées.

Les résultats du projet GLOBIS ont permis de modeler la stratégie européenne à long terme en vue de rapprocher la mondialisation et le développement durable. Cela stimulera la vision de l’UE d’assumer un rôle de pointe dans la durabilité en ce qui concerne l’environnement et le changement climatique.

Source : CORDIS - http://cordis.europa.eu

Publié le
jeudi 11 février 2016


Politique & Gouvernance
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Politique & Gouvernance


Nos partenaires Politique & Gouvernance

Nos partenaires