Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
L’ONU donne le coup d’envoi de la Décennie de l’énergie durable pour tous
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

L’ONU donne le coup d’envoi de la Décennie de l’énergie durable pour tous

Énergie

Publié le
jeudi 19 juin 2014 à 07:15

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Le 5 juin dernier, les Nations Unies ont officiellement donné le coup d’envoi de la Décennie de l’énergie durable pour tous, le Secrétaire général Ban Ki-moon rappelant à cette occasion que l’énergie durable est intrinsèquement liée à l’éradication de la pauvreté et à une croissance économique équitable.

L’énergie durable relie l’éradication de la pauvreté à la croissance économique équitable et à un environnement sain

Mis en place depuis 2001 mais officiellement lancé le 5 juin dernier, la Décennie de l’énergie durable pour tous, a pour but de démocratiser l’accès aux énergies renouvelables pour l’ensemble des citoyens du monde.

Ce coup d’envoi, qui a eu lieu à l’occasion du premier Forum de l’Energie durable pour tous organisé par les Nations Unies, « devrait nous rappeler que nous ne pouvons plus ignorer les besoins d’environ 3 milliards d’hommes, de femmes et d’enfants qui ont la malchance de ne pas avoir accès à des services d’énergie durable et qui sont forcés de gagner leur vie en dépendant de services énergétiques inefficaces et polluants », a déclaré le Président de l’Assemblée générale des Nations Unies, John Ashe, lors de la manifestation de lancement de la Décennie.

« La Décennie peut nous rapprocher de nos objectifs d’énergie universelle et d’une vie de dignité et d’opportunités pour tous », a renchéri le Secrétaire général Ban Ki-moon.

« Les services énergétiques modernes sont la clé du changement de qualité de vie des gens », a-t-il ajouté. « Les cliniques peuvent stocker des vaccins. Les enfants peuvent étudier quand il fait sombre. La nourriture peut être mieux produite et mieux conservée. Des fourneaux plus propres peuvent sauver les vies de millions de femmes et d’enfants chaque année. L’électricité peut éclairer les rues, ce qui les rendra plus sûres pour les femmes. Les entreprises peuvent se développer et créer des emplois. Les possibilités sont profondes, des communautés les plus pauvres aux investisseurs les plus riches. »

40% de la population mondiale dépend encore des énergies fossiles pour cuisiner

« Les bénéfices seront ressentis à travers la société de tous les pays », a insisté le Secrétaire général.

Selon lui, l’énergie durable est au centre du programme de développement durable de l’après 2015. « C’est ce qui relie l’éradication de la pauvreté à la croissance économique équitable et à un environnement sain », a-t-il dit.

Il a rappelé que plus de 80 pays en développement ont rejoint l’initiative L’Energie durable pour tous qui a été lancée en septembre 2011 pour rendre les systèmes énergétiques du monde plus accessibles, plus efficaces et plus propres.

Le projet a été conçu pour soutenir les trois objectifs majeurs à réaliser d’ici à 2030 : l’accès universel à l’énergie, le doublement du taux mondial d’efficacité énergétique et le doublement des énergies renouvelables utilisées dans le monde.

L’Agence internationale de l’énergie estime à 1,3 milliard le nombre de personnes dans le monde – soit une sur cinq –, qui sont privées d’électricité. Deux fois plus de personnes, soit 40% de la population mondiale, dépendent du bois ou du charbon pour cuisiner, avec des conséquences nocives pour la santé et l’environnement.

Communiqué par l’ONU / Photo ©Jakub Krechowicz sur Stockvault

Publié le
jeudi 19 juin 2014


Énergie
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Énergie


Nos partenaires Énergie

Nos partenaires