Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
Journée luxembourgeoise à la Foire MEDICA à Düsseldorf
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Journée luxembourgeoise à la Foire MEDICA à Düsseldorf

Qualité de vie

Publié le
jeudi 20 novembre 2014 à 08:00

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Patrizia Luchetta, ministère de l’Economie et Francine Closener, secrétaire d’État à l’Economie présentes au pavillon luxembourgeois à la foire MEDICA

En date du 13 novembre 2014 a eu lieu la "Journée luxembourgeoise" à la foire MEDICA à Düsseldorf (Allemagne), considérée comme la foire de référence sur le plan mondial en matière de technologies de la médecine.

Le Grand-Duché est présent avec un stand collectif organisé par le ministère de l’Économie et regroupant huit entreprises relevant du secteur des sciences et technologies de la santé

Le Grand-Duché est présent avec un stand collectif organisé par le ministère de l’Économie et regroupant huit entreprises relevant du secteur des sciences et technologies de la santé. À l’instar des écotechnologies ou de la logistique, ce domaine constitue depuis plusieurs années un des piliers de la stratégie de diversification économique dans une optique de spécialisation multisectorielle.

La cinquième participation d’acteurs luxembourgeois de référence en bio-médecine au pavillon grand-ducal à la MEDICA témoigne de la volonté du gouvernement de promouvoir le pays comme terre d’accueil pour le développement des sciences et technologies de la santé, tout en valorisant les compétences et infrastructures existantes, notamment dans le secteur des TIC. La présence à la foire MEDICA offre aux entreprises participantes la possibilité de nouer des contacts professionnels et permet de faire la promotion du Luxembourg auprès d’entreprises et d’investisseurs internationaux.

Lors de son allocution à l’occasion de la Journée luxembourgeoise, la secrétaire d’État à l’Économie, Francine Closener, s’est réjouie de la participation nombreuse des entreprises luxembourgeoises :Le développement national du secteur des biotechnologies depuis 2008 peut être considéré comme prometteur tant au plan médical qu’économique. Il connaît, depuis, un développement intéressant. Spécialiste dans l’identification de pathogènes, la société Fast-track Diagnostics a par exemple développé un test visant à détecter le virus Ebola, un produit commercialisé avec succès et remarqué par le public professionnel ici à la foire. Actuellement, les efforts déployés au Grand-Duché en matière de recherche biomédicale ciblent l’oncologie, le diabète ou les maladies neurodégénératives, comme la maladie de Parkinson, ouvrant tous la voie à un développement d’une médecine dite personnalisée.

Depuis le lancement officiel en 2008 de l’initiative gouvernementale en sciences et technologies de la santé, le savoir-faire luxembourgeois se caractérise par trois projets phares : la fondation de l’Integrated BioBank of Luxembourg (IBBL), la mise en place du Centre du Luxembourg pour la biomédecine des systèmes (LCSB) à l’Université du Luxembourg ainsi que le développement d’un centre de protéomique clinique au CRP-Santé. Ces projets ont abouti à la création d’un consortium luxembourgeois pour la médecine personnalisée coopérant avec des partenaires de recherche et industriels de par le monde. Cet effort d’internationalisation est soutenu par le BioHealth Cluster.

Photo © MECO

Publié le
jeudi 20 novembre 2014


Qualité de vie
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Qualité de vie


Nos partenaires Qualité de vie

Nos partenaires