Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
Jean Asselborn aux célébrations du 70e anniversaire des Nations Unies à New York
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Jean Asselborn aux célébrations du 70e anniversaire des Nations Unies à New York

Politique & Gouvernance

Publié le
mercredi 28 octobre 2015 à 05:00

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Le ministre des Affaires étrangères et européennes du Luxembourg, s’est rendu à New York le 23 octobre 2015 afin de participer aux célébrations du soixante-dixième anniversaire de l’entrée en vigueur de la Charte des Nations Unies (ONU).

Il y a 70 ans, le Luxembourg, comme beaucoup d’autres, était un pays détruit. C’est dans l’œuvre des Nations Unies que notre pays a pu trouver au plus fort de la tourmente l’espoir de renaître

L’événement, auquel ont participé plusieurs responsables politiques de haut rang, a permis de faire le bilan des progrès accomplis dans l’histoire des Nations Unies , tout comme de mettre en lumière les domaines dans lesquels l’ONU - et la communauté internationale tout entière – doit redoubler d’efforts pour répondre aux défis actuels et futurs, dans ses trois principaux champs d’action : la paix et la sécurité, le développement, et les droits de l’homme.

Il y a 70 ans, le Luxembourg, comme beaucoup d’autres, était un pays détruit. C’est dans l’œuvre des Nations Unies que notre pays a pu trouver au plus fort de la tourmente l’espoir de renaître a rappelé le ministre Asselborn , avant de détailler les contributions de l’ ONU au maintien de la paix et de la sécurité internationales et son rôle essentiel en matière de coopération au développement et d’action humanitaire.

Il a souligné que si au cours des 70 années écoulées, les Nations Unies ont sans nul doute contribué à favoriser le progrès social et à instaurer de meilleures conditions de vie dans une liberté plus grande, l’ ONU a également été le témoin de graves échecs en évoquant notamment le génocide au Rwanda et le génocide de Srebrenica. Et que dire de la Syrie aujourd’hui ? Il nous faut tirer les leçons de ces échecs a-t-il poursuivi, rappelant que le Luxembourg soutient les initiatives visant à ce que le Conseil de sécurité puisse agir de façon rapide et efficace lorsque des populations sont menacées de crimes atroces. Engageons-nous tous pour une ONU forte pour un monde meilleur a conclu le chef de la diplomatie luxembourgeoise.

Lors de son déplacement à New York, le ministre Asselborn a eu des entrevues bilatérales avec le Secrétaire général des Nations Unies , Ban Ki-moon , et avec le Président de l’Assemblée générale des Nations Unies, Mogens Lykketoft , qui ont notamment permis de faire le point sur l’actualité politique au Proche et Moyen-Orient et sur la crise des migrants. Il a de plus assisté au lancement du code de conduite par lequel 104 Etats membres, dont le Luxembourg, s’engagent à soutenir une action opportune et résolue du Conseil de sécurité destinée à prévenir ou à mettre fin à la commission de génocide, de crimes contre l’humanité ou de crimes de guerre.

Communiqué de presse : www.gouvernement.lu

Publié le
mercredi 28 octobre 2015


Politique & Gouvernance
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Politique & Gouvernance


Nos partenaires Politique & Gouvernance

Nos partenaires