Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
Green Building : échange d’expériences entre le Luxembourg et le Danemark
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Green Building : échange d’expériences entre le Luxembourg et le Danemark

Énergie

Publié le
vendredi 18 octobre 2013 à 11:30

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

L’ambassade du Danemark, le ministère de l’Economie et du Commerce extérieur et myenergy ont accueilli une centaine d’invités à l’occasion d’une conférence professionnelle organisée communément à l’Abbaye de Neumüntser pour proposer un échange d’expériences entre les deux nations. La conférence a suscité un grand intérêt de la part de différents secteurs professionnels en abordant deux thèmes d’actualité : les mécanismes d’obligation en matière d’efficacité énergétique et la certification de la construction durable.

Le secteur de la construction, notamment de bâtiments fonctionnels, offre également de nombreuses possibilités en termes d’économies d’énergie et d’efficacité énergétique

La mise en place de mécanismes d’obligations en matière d’efficacité énergétique est définie par la directive européenne 2012/27/UE relative à l’efficacité énergétique. Cette directive incite les États à établir un mécanisme qui assure que les distributeurs d’énergie et/ou les entreprises de vente d’énergie au détail atteignent, d’ici au 31 décembre 2020, un objectif cumulé d’économies d’énergie au stade de l’utilisation finale. L’expérience danoise démontre qu’un tel mécanisme sait dynamiser le marché de l’efficacité énergétique.

Le secteur de la construction, notamment de bâtiments fonctionnels, offre également de nombreuses possibilités en termes d’économies d’énergie et d’efficacité énergétique. Dans cette perspective l’implémentation du concept de “construction durable” ou Green Building gagne de plus en plus en terrain. L’implémentation de constructions durables peut se faire par le biais de systèmes de certification qui offrent d’une part un soutien au moment de la conception et qui permettent d’autre part d’attester la qualité visée en fin de projet. Les systèmes de certification volontaire existants sont ainsi d’une importance particulière car ils permettent de garantir la qualité de ces opérations.

Tenues par des spécialistes danois et luxembourgeois, les présentations ont illustré des exemples de mise en œuvre, ont expliqué les opportunités pour les acteurs impliqués et ont donné différents exemples de bonne pratique ; par la mise en lumière de projets concrets, les participants ont pu découvrir des outils avérés pour l’implémentation de différentes mesures dans ces deux domaines d’action.

www.myenergy.lu

Photo, dgàd : Louise Bang Jespersen, Ambassadrice du Danemark / Peter Bach, Chief Advisor Danish Energy Agency / Erny Huberty, Head of Marketing Enovos / Gilbert Théato, Directeur myenergy / Hans Peter Slente, Director Danish Energy Industry Federation / Mikael Koch, Chief Advisor Sustainability, The Danish Association of Architectural Firms / Tom Eischen, Président myenergy et Commissaire du Gouvernement à l’Énergie / François Thiry, Architecte / Tim Mirgain, Ingénieur Goblet Lavandier & Associés /Texte et photos communiqués par myenergy GIE

Publié le
vendredi 18 octobre 2013


Énergie
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Énergie


Nos partenaires Énergie

Nos partenaires