Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
Fonder l’avenir de l’Europe en matière d’énergies renouvelables
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Fonder l’avenir de l’Europe en matière d’énergies renouvelables

Énergie

Publié le
jeudi 23 mai 2013 à 12:45

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Le Parlement européen a adopté une résolution non contraignante sur la part d’utilisation d’énergies renouvelables à hauteur de 30% d’ici 2013. Une décision qui manque d’ambition pour certains.

La fourniture d’énergie à partir de 40-45% de sources d’énergies renouvelable d’ici 2030 est parfaitement possible

Voté le 21 mai dernier, cet amendement résulte de l’adoption d’une résolution non législative du Parlement européen en faveur de la promotion des énergies renouvelables. Admise à 465 voix contre 177, cette résolution fixe un nouvel objectif européen pour 2030.

Au départ proposée à de 40 à 45%, la part d’utilisation d’énergies renouvelables est finalement descendu à 30% après un vote contre la première proposition. Si elle représente tout de même « un point de départ vers d’autres débats », selon Herbert Reul, l’eurodéputé allemand rapporteur de la résolution, cette baisse est un flagrant manque d’ambition pour certains de ses collègues. Ainsi, Jill Evans, eurodéputée irlandaise estime que l’on peut « viser plus loin » et que « la fourniture d’énergie à partir de 40-45% de sources d’énergies renouvelable d’ici 2030 est parfaitement possible ».

De son côté, Rainer Hinrichs-Rahlwes, président du Conseil européen de l’énergie renouvelable voit dans ces votes « l’engagement du Parlement européen à fonder l’avenir de l’Europe en matière d’énergie renouvelable ».

Photo : Rainer Hinrichs-Rahlwes - © BWE/Andreas Birresborn

Publié le
jeudi 23 mai 2013


Énergie
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Énergie


Nos partenaires Énergie

Nos partenaires