Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
Fernand Etgen a participé au Conseil Agriculture et pêche à Bruxelles
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Fernand Etgen a participé au Conseil "Agriculture et pêche" à Bruxelles

Politique & Gouvernance

Publié le
jeudi 13 novembre 2014 à 08:00

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Le ministre de l’Agriculture, de la Viticulture et de la Protection des consommateurs, Fernand Etgen, a pris part aux travaux du Conseil "Agriculture et pêche" le 10 et 11 novembre 2014 à Bruxelles.

Difficilement acceptable que les agriculteurs paient deux fois pour des mesures d’intervention

Les membres du Conseil ont eu un échange de vues au sujet du financement du Fonds européen agricole de garantie (FEAGA) en considération de la première lettre rectificative au projet de budget général de 2015. Les recettes supplémentaires, qui s’élèvent à 465 millions d’euros, sont prélevées en grande partie auprès des producteurs laitiers ayant dépassé leur quotas. Dans le cadre du budget général de 2015, la Commission a proposé aux Etats membres d’affecter presque l’entièreté de ces recettes supplémentaires disponibles au renforcement d’autres domaines de la politique de l’UE. La commission propose également d’utiliser la réserve de crise (433 millions d’euros) pour soulager les effets négatifs sur le marché européen suite à l’embargo décrété par la Russie. Cependant, les mesures de soutien déjà engagées en faveur des secteurs les plus touchés ne laissent plus beaucoup de marge de manoeuvre en cas d’éventuels évènements nécessitant à leur tour des mesures de soutien.

Dans une déclaration annexée aux conclusions du Conseil, un grand nombre de délégations - dont le Luxembourg - a exprimé son désaccord avec l’utilisation des fonds tel que proposé par la Commission. Il est difficilement acceptable que les agriculteurs paient deux fois pour des mesures, voire trois fois si les fonds pour des mesures d’intervention futures sur les marchés ne seraient plus disponibles en 2015, a déclaré Fernand Etgen. Si l’embargo russe sur les importations de produits agricoles européens n’est pas une crise de marchés classique, il découle des développements politiques internationaux qui, eux, sont indépendants des choix de production des agriculteurs. Or, c’est un des secteurs où les tensions politiques internationales ont un impact direct sur les revenus. Dans leur déclaration, les 19 délégations s’expriment aussi en faveur d’un monitoring rapproché de l’évolution des marchés. Afin d’assurer un suivi à cette problématique, la Présidence italienne formulera une lettre à destination des ministres du Conseil Economie et Finance.

Mesure de soutien destinées aux jeunes agriculteurs
Sur base d’un document de la Présidence italienne, les ministres ont discuté de mesures destinées à soutenir les jeunes agriculteurs. La Présidence italienne propose notamment des mesures facilitant l’accès au crédit (en coopération avec la Banque européenne d’investissement), l’accès à la terre mais aussi l’échange d’expérience. Si les problématiques soulevées par le document sont des obstacles réels, le Luxembourg est d’avis qu’il faudrait aussi approfondir d’autres aspects tels que la simplification des procédures et la simplification des réglementations afin que les agriculteurs puissent avant tout se focaliser sur leur tâche principale
Sous points divers, les délégations ont été informées des dernières évolutions des négociations avec l’ICANN au sujet de la procédure d’octroi de nom de domaines .wine et .vin . En outre, le Conseil a été informé au sujet des mesures de lutte contre la chrysomèle occidentale des racines du maïs et de l’harmonisation du système d’autorisation des produits phytopharmaceutiques dans l’UE.
En marge du Conseil Agriculture et pêche, Fernand Etgen a rencontré son homologue écossais, Mr. Richard Lochhead, ministre des Affaires rurales et de l’Environnement, afin de discuter des priorités de la Présidence luxembourgeoise du Conseil de l’UE en 2015.

Communiqué par le ministère de l’Agriculture, de la Viticulture et de la Protection des consommateurs / Représentation permanente du Luxembourg auprès de l’UE // Photo © LG Magazine

Publié le
jeudi 13 novembre 2014


Politique & Gouvernance
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Politique & Gouvernance


Nos partenaires Politique & Gouvernance

Nos partenaires