Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
Étienne Schneider a présidé la réunion informelle des ministres de l’Énergie
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Étienne Schneider a présidé la réunion informelle des ministres de l’Énergie

Politique & Gouvernance

Publié le
vendredi 25 septembre 2015 à 04:00

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Étienne Schneider s’est dit convaincu du "fort potentiel de croissance et de création d’emplois" du secteur énergétique.

Ces patrons d’entreprise "sont la preuve vivante que la transition énergétique n’est pas un obstacle au développement économique, mais bien au contraire, peut servir de moteur à ce dernier".

La question de la transition énergétique européenne et du potentiel des nouvelles technologies énergétiques était au cœur de la réunion informelle des ministres de l’Énergie qui s’est tenue le 23 septembre 2015 au Luxembourg.

Les discussions de cette réunion informelle se sont articulées autour de trois volets : les opportunités économiques offertes par la transition énergétique européenne, les synergies possibles entre les politiques de l’énergie et les politiques d’aide au développement, ainsi que la question de l’investissement dans le secteur de l’énergie.

Lors d’une conférence de presse à l’issue de cette réunion informelle, le Vice-Premier ministre, ministre de l’Économie Étienne Schneider qui s’est dit convaincu du fort potentiel de croissance et de création d’emplois du secteur énergétique. Il a souligné que les énergies renouvelables, l’efficacité énergétique, l’infrastructure et les technologies dites ‘intelligentes’ et flexibles ainsi que les technologies plus durables dans le secteur du transport sont la clé pour l’avenir dans le secteur .

Pour alimenter les échanges lors de cette réunion informelle, le ministre avait invité plusieurs experts, innovateurs et pionniers du monde de l’énergie. Parmi ses hôtes qui sont intervenus sur les questions liées à la transition énergétique, il y a eu Elon Musk , initiateur de projets comme SpaceX, SolarCity ou PayPal et CEO de Tesla, une référence mondiale dans la construction de voitures électriques haut de gamme, l’Américain Jeremy Rifkin , économiste et sociologue, ou encore le suisse Bertrand Piccard , pilote et cofondateur du projet Solar Impulse qui fait la promotion des énergies renouvelables en faisant le tour du monde à bord d’un avion propulsé par l’énergie solaire. Pour Étienne Schneider, ces patrons d’entreprise  sont la preuve vivante que la transition énergétique n’est pas un obstacle au développement économique, mais bien au contraire, peut servir de moteur à ce dernier .

Un autre sujet à l’ordre du jour était l’énergie dans le contexte de l’aide au développement qui peut aider un milliard de personnes qui n’ont pas accès à l’électricité de sauter l’étape des énergies fossiles et de passer directement à une énergie moins chère, plus propre et mieux adaptée aux conditions locales, a expliqué Étienne Schneider. Adnan Z. Amin de l’agence internationale des énergies renouvelables IRENA ainsi que Jean-Louis Borloo qui préside la fondation ‘ Energie pour l’Afrique ’ ont partagé leurs expériences.

Les ministres ont également eu des échanges sur la question de l’investissement dans l’énergie. Ils ont souligné la nécessité d’assurer que le plan d’investissement dit Juncker contribue à doper les investissements dans le secteur énergétique.

Photo : Conférence de presse © eu2015lu.eu / Julien Warnand

Communiqué par le ministère de l’Économie / avec l’équipe rédactionnelle de www.eu2015lu.eu

Publié le
vendredi 25 septembre 2015


Politique & Gouvernance
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Politique & Gouvernance


Nos partenaires Politique & Gouvernance

Nos partenaires