Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
Enovos Luxembourg SA développe sa filiale renouvelables
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Enovos Luxembourg SA développe sa filiale "renouvelables"

Énergie

Publié le
lundi 19 mai 2014 à 06:45

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Le 14 mai dernier, le groupe Enovos Luxembourg SA a présenté son bilan 2013 lors d’une conférence de presse donnée au Domaine du Shlassgoart à Esch-sur-Alzette. Si lefournisseur ne réalise pas un bénéfice net aussi bon qu’en 2012, il continue cependant de consolider sa croissance, et ce, en grande partie grâce à ses investissements dans le secteur des énergies renouvelables.

Suivant sa stratégie d’investissement dans le domaine des énergies renouvelables, Enovos a concentré ses efforts en 2013 pour élargir la croissance de ses actifs sur la base de centrales reposant sur l’éolien terrestre, la biomasse et les panneaux photovoltaïques

Le contexte est difficile, mais Enovos Luxembourg SA parvient joliment à garder la tête hors de l’eau, et ce, malgré les départs de ses actionnaires (E.ON, Electrabel et RWE). Voilà, en substance, le message porté par Marco Hoffmann, président du Conseil d’administration du fournisseur d’énergie au Luxembourg comme à l’international et ses collègues.

Si l’on se focalise uniquement sur les chiffres, la société fait état d’un chiffre d’affaire en croissance (2.950,6 millions d’euros, soit +12% sur un an) et d’un bénéfice net de 96,7 millions d’euros. Si la hausse de ce dernier est moins importante que celle connue lors de l’exercice précédent, elle permet néamoins au fournisseur de le consolider. Et ce, notamment grâce « à la réalisation régulière d’investissements dans les réseaux et les centrales de production d’énergies renouvelables ».

Un futur sous le signe du développement durable

« Suivant sa stratégie d’investissement dans le domaine des énergies renouvelables, Enovos a concentré ses efforts en 2013 pour élargir la croissance de ses actifs sur la base de centrales reposant sur l’éolien terrestre, la biomasse et les panneaux photovoltaïques ». Au final, la production totale d’énergies renouvelables du groupe a « augmenté de 510 GWh en 2013 (+34% par rapport à 2012). La capacité nette installée des centrales renouvelables s’est également accrue dans la même période, passant de 243 MW à 290 MW ».

Présenté au même moment par Mario Grotz, président du Conseil d’administration et Romain Becker, CEO, le bilan de Creos Luxembourg SA témoigne de la bonne santé de la filiale électrique d’Enovos. Entre l’installation de 300.000 nouveaux compteurs d’électricité et de gaz d’ici 2020 (“smart meters“) ou la mission de « déploiement d’une infrastructure nationale commune de bornes de charge publiques pour véhicules électriques », le futur sera donc placé sous le signe du “développement durable“ pour Enovos qui prévoit de développer sa filiale renouvelables avec, notamment, la mise en service, cet été, de « trois installations de biogaz supplémentaires en Belgique », tandis que le parc éolien de Schiffweiler (Allemagne) « commencera à injecter de l’énergie électrique dans le réseau à partir de cet automne ». En France, « Enovos Luxembourg S.A. a l’intention d’intensifier ses activités de développement pour atteindre jusqu’à 200 MW de capacité éolienne terrestre d’ici 2016 ».

« Au Luxembourg, les activités pour développer plusieurs nouveaux parcs éoliens, y compris les extensions des parcs éoliens existants, sont accélérées par Soler S.A. »

Avec Enovos Luxembourg SA / Photo ©Florie Colarelli

Publié le
lundi 19 mai 2014


Énergie
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Énergie


Nos partenaires Énergie

Nos partenaires