Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !

mercredi 18 octobre 2017

Énergie et construction durable de logements en 2017 : soyez prêts !
facebook twitter linkedin scoopit

Énergie et construction durable de logements en 2017 : soyez prêts !
Énergie

Publié le vendredi 9 décembre 2016 à 04:00

facebook twitter/ linkedin scoopit

La législation sur les bâtiments d’habitation change au 1er janvier 2017. Pour aider les entreprises à avoir une vue globale et à répondre aux questions de leurs clients, l’energieagence a lancé un cycle de formation auquel il est dès à présent possible de s’inscrire.
Rencontre avec Pascal Worré, directeur de l’energieagence

L’energieagence soutient l’innovation et la compétitivité économique du secteur de la construction à travers un panel de formations aux ingénieurs, architectes, membres de l’OAI, promoteurs et entrepreneurs.

Pour répondre aux changements législatifs annoncés pour début 2017, elle propose un cycle de trois journées de formation dédié à la construction durable et à l’énergie.

Au programme de la réforme du règlement grand-ducal sur la performance énergétique des bâtiments d’habitation :

  • Une méthode de calcul des certificats de performance énergétique plus équilibrée et plus juste qui se base sur un nouveau concept - le bâtiment de référence - et qui tient compte d’une partie de l’énergie photovoltaïque produite dans le bilan global du bâtiment.
  • L’introduction d’un label luxembourgeois de certification LENOZ, Lëtzebuerger Nohaltegkeets-Zertifizéierung, proposant une approche d’évaluation globale, facultative, reposant sur les trois piliers de la durabilité : la préservation de l’environnement, l’efficacité économique et l’organisation sociale équitable permettant de quantifier la durabilité des logements.
  • La refonte du système de subsides étatiques PRIMe House pour 2017.

L’efficacité énergétique ne sera plus subventionnée pour les nouvelles constructions à partir de janvier prochain puisque, suivant la nouvelle législation, toute nouvelle construction devra être un Nearly Zero Energy Building (NZEB). La construction AAA étant devenue une obligation, elle n’a plus lieu d’être encouragée. Les aides étatiques PRIMe House 2017 se concentreront donc sur l’assainissement énergétique en profondeur et durable des bâtiments d’habitation et, pour les nouvelles constructions, leur objectif sera la promotion de la durabilité, basé sur certains critères du nouveau système LENOZ, afin d’inciter les maîtres d’œuvre à considérer l’aspect durable dans leurs projets.

« Il faut savoir que les aides accordées par l’État pour une maison unifamiliale répondant aux critères de durabilité pourront aller jusqu’à 24 000 euros (pour 150 m2). Les demandes et exigences des maîtres d’œuvre, motivés par ces primes, vont certainement se développer vers des habitations plus durables et nous voyons déjà aujourd’hui l’intérêt et la demande accrue des acteurs du secteur de la construction pour des formations dans ce sens, afin de se préparer pour répondre aux futures exigences », explique Pascal Worré, le directeur de l’energieagence.

CPE, LENOZ et PRIMe House seront 3 thématiques étroitement liées à partir de 2017. C’est pourquoi l’energieagence a choisi de les regrouper dans un seul et même cycle de formation. Les cours proposés visent à fournir une base pour comprendre le fonctionnement des nouveaux systèmes, s’y préparer et pouvoir répondre aux questions des clients. Enfin, ils permettent de comprendre les liens et interactions entre le CPE, LENOZ et les PRIMe House.

Les premières formations ont démarré en novembre et de nouvelles sessions en allemand et en français sont organisées chaque semaine. « La législation s’apprête à changer et il est important pour les entreprises du secteur de la construction d’ores et déjà de s’informer, se former et trouver des solutions techniques à apporter à leurs clients. De nombreuses questions sont encore en suspens. Ce n’est pas parce que LENOZ propose un catalogue de critères de durabilité que les entreprises vont pouvoir les respecter du jour au lendemain. Les entreprises devront en partie revoir leurs méthodes et techniques de conception et de construction et développer de nouvelles solutions pour répondre aux critères de durabilité, ce qui nécessitera du temps », conclut Pascal Worré.

Sur la photo : Pascal Worré

Mélanie Trélat

www.energieagence.lu

Source : NEOMAG

Consultez en ligne NEOMAG #03

© NEOMAG - Toute reproduction interdite sans autorisation préalable de l’éditeur

Publié le vendredi 9 décembre 2016


Énergie
distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Énergie


Nos partenaires Énergie

Nos partenaires