Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
Des indicateurs d’éco-efficacité pour le secteur de l’eau
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Des indicateurs d’éco-efficacité pour le secteur de l’eau

Recherche & Eco-Innovation

Publié le
mardi 23 février 2016 à 03:00

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

L’éco-efficacité implique un meilleur usage de l’eau afin d’augmenter la valeur économique et de réduire l’impact sur l’environnement. 

S’ils collaborent, les fournisseurs d’eau, les consommateurs, les stations de traitement et d’autres entreprises peuvent concevoir des solutions innovantes pour favoriser l’éco-efficacité, au bénéfice de tous.

S’ils collaborent, les fournisseurs d’eau, les consommateurs, les stations de traitement et d’autres entreprises peuvent concevoir des solutions innovantes pour favoriser l’éco-efficacité, au bénéfice de tous.

Le projet ECOWATER (Meso-level eco-efficiency indicators to assess technologies and their uptake in water use sectors) voulait concevoir des modèles et des procédures faciles à comprendre pour évaluer la contribution de différentes innovations techniques à l’éco-efficacité des systèmes d’usage de l’eau.

Les chercheurs ont appliqué une approche des systèmes pour examiner toute la chaîne de valeur et les processus impliqués dans la production agricole et industrielle, ainsi que la fourniture de services d’eau potable. Ils ont aussi étudié le choix d’indicateurs pour évaluer l’amélioration de l’éco-efficacité, ainsi que l’intégration des méthodes d’évaluation et des outils dans les modèles, et l’analyse des structures et des politiques en place.

ECOWATER s’est traduit par une cadre analytique validé pour évaluer l’impact sur l’environnement des systèmes d’usage de l’eau. Il a été testé avec succès sur 8 études de cas. Ces études s’articulaient autour d’un thème unificateur, et chacune ciblait les impacts socioéconomiques et l’environnement d’un usage non efficace des ressources.

Deux études de cas ont porté sur le passage des cultures arrosées par la pluie aux cultures irriguées, et sur les innovations qui peuvent réduire la consommation d’énergie et augmenter la production. Deux autres se sont intéressées à la durabilité et à l’efficacité économique de l’approvisionnement en eau et de la gestion des eaux usées en zone urbaine.

Les quatre dernières portaient sur l’usage de l’eau par les secteurs du textile, des produits laitiers et de l’automobile, et pour la génération simultanée de chaleur et d’électricité. L’accent a été mis sur les techniques relatives aux systèmes en boucle fermée, la récupération des ressources, et les traitements perfectionnés, ainsi que sur l’impact économique des acteurs impliqués.

La mise en œuvre du cadre a été soutenue par un système en ligne, ECOWATER Toolbox. Il comprend un ensemble intégré de ressources et d’outils pour évaluer l’éco-efficacité des systèmes d’usage de l’eau. Il propose également des informations détaillées sur les techniques pour améliorer l’éco-efficacité d’un système d’eau, et une base de données avec plusieurs indicateurs de performance pour l’environnement.

Les résultats d’ECOWATER contribueront à préserver les ressources naturelles et à promouvoir une économie à faible impact carbone, économe en ressources, verte et compétitive. L’usage du cadre et les 8 études de cas représentatives permettront d’identifier les solutions innovantes pour mieux utiliser les ressources et éviter la pollution. Elles soutiendront aussi l’éco-efficacité comme composante essentielle d’une croissance verte et de la compétitivité de plusieurs secteurs de l’économie.

Source : CORDIS

Publié le
mardi 23 février 2016


Recherche & Eco-Innovation
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Recherche & Eco-Innovation


Nos partenaires Recherche & Eco-Innovation

Nos partenaires