Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
Des économies d’énergie grâce à l’ammoniac et à la gravitation
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Des économies d’énergie grâce à l’ammoniac et à la gravitation

Énergie

Publié le
lundi 28 octobre 2013 à 15:45

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Grâce à une technologie de réfrigération innovante développée par Cofely Axima Refrigeration, l’industrie peut économiser jusqu’à 40% sur sa facture énergétique annuelle. Cette technologie est principalement basée sur deux points d’ancrage, à savoir le réfrigérant naturel ammoniac et la loi de la gravitation de Newton.

L’ammoniac n’affecte pas la couche d’ozone et n’est pas un gaz à effet de serre

Les énergies renouvelables (solaire, géothermie, éolien, biomasse, …) permettent aujourd’hui aux entreprises de réduire leurs coûts énergétiques et d’atteindre les objectifs d’Europe 2020. Cependant, l’énergie la moins chère est toujours celle que l’on ne consomme pas. Avec une part de 15% de la consommation d’énergie électrique en Belgique, la réfrigération reste encore une immense source d’économies à exploiter.

Voilà pourquoi Cofely Axima a rassemblé son expérience et son expertise pour concevoir un nouveau système frigorifique. Dans ce système, nommé thermosiphon-free cooling, le réfrigérant circule par la gravitation de façon naturelle entre l’évaporateur et le condenseur, de sorte qu’une source énergétique extérieure devient indispensable ou le compresseur ne doit plus tourner.

Free cooling signifie que la température extérieure froide est prise comme source de refroidissement si celle-ci est inférieure à la température de l’eau de processus. Dépendant de la charge du système et des températures souhaitées, le free cooling peut être appliqué à partir de 5,5°C, c’est-à-dire 30% ou 2666 heures/ans en Belgique. Grâce à la conception de deux vannes « simples » mais ingénieuses, il est possible d’alterner le refroidissement par free cooling avec le refroidissement mécanique. Contrairement aux systèmes traditionnels, des échangeurs de chaleurs supplémentaires et d’autres composants ne sont plus nécessaires.

Cofely Axima a également opté pour un réfrigérant naturel, c’est-à-dire le gaz ammoniac, aux excellentes

propriétés thermodynamiques et affichant un GWP (« Global Warming Potential » ou « potentiel de réchauffement de la planète ») et un ODP (« Ozone Depletion Potential » ou « potentiel d’appauvrissement de la couche d’ozone ») nuls. En d’autres termes, contrairement à d’autres fluides frigorigènes tels que les HCFC et les HFC, l’ammoniac n’affecte pas la couche d’ozone et n’est pas un gaz à effet de serre. Autre avantage : le système frigorifique NH3 à thermosiphon ne réduit pas seulement la consommation d’énergie, mais également la consommation d’eau. Il n’y pas de consommation d’eau, de traitement d’eau ou d’eaux résiduaires. Un atout puisque l’eau devient de plus en plus rare. L’Assemblée générale des Nations Unies a d’ailleurs proclamé 2013 Année internationale de la coopération dans le domaine de l’eau.

Jim Geldhof, chef de projet, déclare : « Deux de ces systèmes ont déjà été implémentés avec succès. Nos clients économisent respectivement 40% et 59% d’énergie. De plus, les frais d’investissement sont très bas. Nous parlons d’un retour sur investissement de moins de 3 ans. La combinaison du savoir-faire technique et d’un PLC intelligent font que la consommation d’énergie chute considérablement. On nous a décerné le Prix des Trophées d’Innovation pour ce projet. Nous sommes donc ravis, car l’efficacité énergétique et le développement durable est la mission que nous souhaitons accomplir avec et pour nos clients. C’est notre avenir et donc, par définition, notre ressort qui nous pousse chaque jour à aller jusqu’au bout. »

Du free cooling green à Contern

Depuis 1977, la société Lab DataVault PSF SA, située sur le pourtour de Luxembourg, gère les données et les documents de plus de 500 000 clients d’une manière efficace et rentable. La gestion et la mémorisation de toutes ces données s’effectuent aussi bien physiquement que virtuellement. Lab DataVault PSF SA gère ses propres salles informatiques et y héberge des clients au moyen d’infrastructures sécurisées avec une haute disponibilité. Puisque le rejet de chaleur dans des salles informatiques augmente sans cesse, Lab DataVault PSF SA a conçu un nouveau concept et s’est adressé à Cofely Axima afin de concrétiser ses plans pour une toute nouvelle production d’eau glacée destinée à refroidir ses salles serveurs et le centre de données (300 m2 > 2100m2). L’installation est modulable et up-gradable à tout moment. L’efficacité énergétique et une politique verte appartiennent aux priorités absolues de Lab DataVault PSF SA. C’est pourquoi le free cooling a été choisi. Avec ce système économique et durable, l’eau est suffisamment refroidie grâce à la température extérieure froide exploitée plus de 3000 heures par an, et les compresseurs ne doivent donc pas tourner. Bref, le free cooling permet de produire de l’air refroidi presque gratuitement pendant la période hivernale et l’intersaison. Des climatiseurs de précision APC à refroidissement par air aspirent l’air chaud immédiatement des canaux chauds et expirent l’air conditionné ensuite dans les canaux froids, de sorte que chacun des serveurs dans les racks conserve toujours la température souhaitée.

Photo Cofely Axima

Publié le
lundi 28 octobre 2013


Énergie
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Énergie


Nos partenaires Énergie

Nos partenaires