Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !

jeudi 19 octobre 2017

De Kyoto via Paris à Luxembourg : Solidarité, coopération et croissance intelligente
facebook twitter linkedin scoopit

De Kyoto via Paris à Luxembourg : Solidarité, coopération et croissance intelligente
Politique & Gouvernance

Publié le mercredi 27 avril 2016 à 02:00

facebook twitter/ linkedin scoopit

Les éléments-clés et les résultats concrets de la politique pour la protection du climat du Grand-Duché de Luxembourg

la puissance éolienne a doublé et la production électrique éolienne prévue en 2017 correspondra à la consommation d’environ 53.000 ménages

Dans le cadre d’une conférence de presse, la ministre de l’Environnement Carole Dieschbourg et le secrétaire d’État Camille Gira ont présenté le éléments-clés, le bilan et les enjeux futurs de la politique pour la protection du climat du Grand-Duché de Luxembourg.

1) Le cadre européen et international en matière de changement climatique

- Objectifs Kyoto pour le Luxembourg :

  • 2008-2012 : -28 % par rapport à 1990
  • 2020 : -20 % par rapport à 2005 (hors ETS)

- Objectif accord de Paris au niveau international :

  • maintenir le réchauffement climatique bien en-deçà des 2°C et poursuivre les efforts pour le limiter à 1,5°C
  • éléments de solidarité importants pour les pays en voie de développement et surtout les plus vulnérables
  • en vigueur : si 55 pays qui représentent 55 % des émissions ratifient 
  • le Luxembourg s’engage pour une ratification en automne

2) Les éléments clés de la politique pour la protection du climat du Grand-Duché

  • solidarité

- les engagements du Luxembourg au niveau du financement climatique international :

  • engagement de 120 millions d’euros de 2014 à 2020 ; dont 35 millions d’euros pour le Fonds vert pour le Climat (GCF)
  • ces fonds sont additionnels à l’aide publique au développement ; réalisation de projets concrets dans le domaine de la protection du climat et de l’adaptation dans les pays en voie de développement
  • promotion du Luxembourg comme centre international du financement climatique à travers la création d’une "Climate Finance Task Force"

- la coopération bilatérale avec le Cap Vert :

  • le Luxembourg, partenaire stratégique pour le Cap-Vert dans sa transition énergétique
  • participation financière à un centre de formation en énergies renouvelables
  • signature d’une déclaration conjointe en matière d’énergie durable
  • lancement d’une étude de faisabilité pour la mise en place d’un centre de valorisation des déchets sur l’île de Santiago
  • coopération

- L’engagement commun de tout le gouvernement

  • finances : financement climatique
  • MDDI : Transport et mobilité douce
  • logement : rénovation énergétique
  • économie : Energies renouvelables
  • famille : précarité énergétique
  • agriculture : réduction des émissions spécifiques de l’agriculture

- La dynamique du "Pacte climat"

  • 101 communes signataires
  • 69 communes certifiées
  • 32 conseillers climat
  • 10,4 millions euros entre 2013-2015 pour projets communaux dans le domaine de l’énergie

- La coopération avec la société civile

  • le mouvement "transition"
  • IMS
  • croissance intelligente

- Logement et énergie : des aides ciblées et efficaces

  • total des subsides PRIMe House aux particuliers 2013-2016 : 65 millions euros pour 11.550 projets des ménages
  • délais de traitement des dossiers réduits substantiellement

- énergies renouvelables : une progression impressionnante

  • la puissance éolienne a doublé et la production électrique éolienne prévue en 2017 correspondra à la consommation d’environ 53.000 ménages
  • la puissance photovoltaïque a connu une croissance de 20 % entre 2013 et 2015
  • un projet de règlement grand-ducal prévoit de rémunérer des centrales photovoltaïques d’une puissance de 30 à 200 kW

- Mobilité : des incitations au changement

  • 2/3 des investissements publics dans le domaine du transport visent les transports en commun et la mobilité douce
  • réforme fiscale avec un effet d’incitation écologique dans le domaine du transport et de la qualité de l’air
  • une approche plus transparente, prudente et soutenable en matière de vente de carburants

3) Le bilan du Grand-Duché de Luxembourg en matière d’émissions de CO2 : développement en phase avec nos objectifs européens

4) Les enjeux futurs après 2020 : 

  • la contribution du Luxembourg dans le cadre du partage des efforts au niveau européen
  • le 3ème plan d’action national en vue de la réduction des émissions de CO2
  • reprendre les recommandations de la motion de la Chambre des députés

Conférence de presse du gouvernement du 25 avril 2016 – www.gouvernement.lu

Publié le mercredi 27 avril 2016


Politique & Gouvernance
distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Politique & Gouvernance


Nos partenaires Politique & Gouvernance

Nos partenaires