Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
Création du groupement d’intérêt économique CRTI-B dans le domaine de la construction
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Création du groupement d’intérêt économique "CRTI-B" dans le domaine de la construction

Architecture & construction

Publié le
mardi 7 avril 2015 à 04:00

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Le CRTI-B est la seule plateforme au Luxembourg qui réunit tous les acteurs de la construction, c.-à-d. aussi bien les maîtres d’ouvrages, les maîtres d’œuvre et les entreprises de construction.

Il est prévu que d’autres membres qui ont un intérêt manifeste par rapport aux différents domaines d’activités du CRTI-B puissent adhérer à ce GIE dont le siège social se trouve dans les locaux de la Chambre des métiers...

Le CRTI-B est le moteur des activités de standardisation dans le domaine de la construction en établissant des contrats types réglant les relations entre les maîtres d’ouvrages et les entreprises.

Depuis 1990, le CRTI-B a fonctionné sous forme d’un département du Centre de recherche public Henri Tudor. Néanmoins, la mise en place d’une nouvelle stratégie et la définition d’un nouveau modèle de gouvernance ont mis en évidence la nécessité de créer une structure autonome indépendante pour le CRTI-B.

Le CRTI-B (Centre de ressources des technologies et de l’innovation pour le bâtiment) vient d’avoir une propre structure juridique sous la forme d’un groupement d’intérêt économique dénommé GIE CRTI-B avec comme objectif d’assurer et de développer la qualité de la construction au Luxembourg, en tant que Centre de compétences et de services et d’améliorer la compétitivité des acteurs de la construction ainsi que la performance du secteur.

Des activités du CRTI-B consistent à établir des standards en matière de contrats pour les marchés publics et la coopération électronique entre les différents acteurs impliqués dans l’acte de construire. Par ailleurs, le CRTI-B diffuse un guide de la construction durable renseignant sur les aspects écologiques des matériaux de construction et assure le lien avec la recherche en garantissant le suivi technologique autour des thématiques d’innovation.

Les membres fondateurs du nouveau GIE sont :

L’État du Grand-Duché de Luxembourg pour lequel agissent le ministère ayant les Travaux publics dans ses attributions, l’Administration des bâtiments publics, l’Administration des ponts et chaussées, la Chambre des métiers, l’Ordre des architectes et des ingénieurs-conseils, la Fédération des artisans, le Groupement des entrepreneurs du bâtiment et des travaux publics.

Néanmoins, il est prévu que d’autres membres qui ont un intérêt manifeste par rapport aux différents domaines d’activités du CRTI-B puissent adhérer à ce GIE dont le siège social se trouve dans les locaux de la Chambre des métiers.

En date du 1er avril 2015, les statuts du nouveau GIE CRTI-B ont été signés en présence de

François Bausch, ministre du Développement durable et des Infrastructures ; Nico Biever, vice-président de la Chambre des métiers ; Jos Dell, président de l’Ordre des architectes et des ingénieurs-conseils ; Michel Reckinger, président de la Fédération des artisans ; Romain Schmit, directeur de la Fédération des artisans ; Christian Thiry, président du Groupement des entrepreneurs du bâtiment et des travaux publics ; Jean Feyereisen, administrateur honoraire du Groupement des entrepreneurs du bâtiment et des travaux publics ; Thierry Hirtz, président du CRTI-B et Christian Reding, secrétaire général du CRTI-B.

Communiqué par le ministère du Développement durable et des Infrastructures

Copyright photo de groupe © MDDI

Publié le
mardi 7 avril 2015


Architecture & construction
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Architecture & construction


Nos partenaires Architecture & construction

Nos partenaires