Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
Coopération entre le Luxembourg et le Mali
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Coopération entre le Luxembourg et le Mali

Politique & Gouvernance

Publié le
mardi 10 mars 2015 à 13:00

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Signature du troisième Programme indicatif de Coopération entre le Luxembourg et le Mali

Géographiquement, les interventions de la Coopération luxembourgeoise se focaliseront sur la région de Ségou et le cercle de Yorosso au sud, ainsi que sur les régions de Kidal et de Gao dans le nord

Le 5 mars 2015, Romain Schneider, ministre de la Coopération et de l’Action humanitaire et S.E.M. Abdoulaye Diop, ministre des Affaires étrangères, de l’Intégration africaine et de la Coopération internationale de la République du Mali ont signé à Luxembourg le troisième Programme indicatif de Coopération entre nos deux pays.

La signature du PIC III est intervenue à la fin de la 8e Commission de partenariat, lors de laquelle les deux ministres ont pu revoir les différents axes sur lesquels le prochain programme va se concentrer, à savoir le développement rural, la formation et l’insertion professionnelle ainsi que dans la décentralisation et la bonne gouvernance.

Géographiquement, les interventions de la Coopération luxembourgeoise se focaliseront sur la région de Ségou et le cercle de Yorosso au sud, ainsi que sur les régions de Kidal et de Gao dans le nord, afin d’accompagner le Mali vers une paix inclusive et durable dans cette partie du pays, qui a connu des conflits armés depuis la crise politique et sécuritaire de 2012. L’enveloppe totale du PIC III est de 55 millions d’euros pour la période de 2015–2019.

En marge de la Commission de partenariat, les deux ministres ont aussi pu aborder l’actualité politique du Mali et de l’Afrique de l’Ouest. La visite du ministre des Affaires étrangères malien était son premier rendez-vous international suite au paraphe de l’accord de paix le weekend dernier à Alger dans le cadre des négociations de paix inter-malienne.

Dans le contexte le ministre Schneider a exprimé l’espoir que l’accord de paix puisse être signé par toutes les parties prochainement.

Photo : Romain Schneider et S.E.M. Abdoulaye Diop, ministre des Affaires étrangères, de l’Intégration africaine et de la Coopération internationale de la République du Mali © MAEE

 

Publié le
mardi 10 mars 2015


Politique & Gouvernance
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Politique & Gouvernance


Nos partenaires Politique & Gouvernance

Nos partenaires