Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
Commémoration du 70e anniversaire de la libération du camp d’Auschwitz-Birkenau
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Commémoration du 70e anniversaire de la libération du camp d’Auschwitz-Birkenau

Politique & Gouvernance

Publié le
lundi 26 janvier 2015 à 15:45

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Le mardi 27 janvier 2015, LL.AA.RR. le Grand-Duc héritier et la Grande-Duchesse héritière ainsi que le Premier ministre, ministre d’État, Xavier Bettel, participeront aux cérémonies commémoratives à l’occasion du 70e anniversaire de la libération du camp allemand nazi de concentration et d’extermination d’Auschwitz-Birkenau en Pologne.

Le couple grand-ducal héritier et Xavier Bettel inaugureront une plaque commémorative portant une inscription en langue luxembourgeoise, apposée à côté des autres 22 plaques commémoratives.

  /

Ils seront accompagnés du président du Consistoire israélite de Luxembourg, Claude Marx, du président de MemoShoah, Henri Juda, du président des Témoins de la 2egénération, Charles Goerens, du vice-président du Comité Auschwitz Luxembourg, Marc Schoentgen, du survivant de la Shoah, Gerd Klestadt, et de l’étudiant et jeune porteur d’histoire et de mémoire, Paul Klensch.

Lors d’une cérémonie nationale au monument international à la mémoire des victimes d’Auschwitz, le couple grand-ducal héritier et Xavier Bettel inaugureront une plaque commémorative portant une inscription en langue luxembourgeoise, apposée à côté des autres 22 plaques commémoratives. Après un discours prononcé par S.A.R. le Grand-Duc héritier, par Xavier Bettel au nom du gouvernement ainsi que par le directeur du Musée d’État d’Auschwitz-Birkenau, Piotr M. A. Cywinski, le couple grand-ducal héritier y déposera une gerbe de fleurs. Ce dépôt sera suivi d’une minute de silence et d’une prière.

Ensuite, la délégation officielle participera à la cérémonie internationale en présence de survivants du camp et de nombreux chefs d’État ou de gouvernement. Cette cérémonie se déroulera en face de la porte de la mort, l’entrée principale du camp d’Auschwitz-Birkenau.

Après le discours d’accueil par le président de la république de Pologne, Bronislaw Komorowski, trois anciens détenus témoigneront de leur expérience au sein du camp. Ces témoignages seront suivis d’une allocution de Piotr M. A. Cywinski et de prières. La cérémonie internationale sera clôturée par un dépôt solennel de chandelles par les chefs d’État ou de gouvernement au monument international à la mémoire des victimes d’Auschwitz.

En fin de soirée, le Premier ministre assistera au concert pour la mémoire de l’holocauste à la Philharmonie, et à cette occasion y prononcera le discours de clôture.

Communiqué par le Service information et presse du gouvernement

Publié le
lundi 26 janvier 2015


Politique & Gouvernance
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Politique & Gouvernance


Nos partenaires Politique & Gouvernance

Nos partenaires