Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
« Coller au plus près à la réalité des chantiers »
facebook twitter linkedin scoopit

« Coller au plus près à la réalité des chantiers »

Architecture & construction

Publié le
vendredi 30 juin 2017 à 04:00

facebook twitter/ linkedin scoopit

Garantir l’efficacité énergétique des bâtiments grâce à une approche pédagogique basée
sur la pratique, tel est le fil conducteur des formations proposées par le département Construction de l’IFSB.

Interview d’Alexis Sikora, chef du département Construction à l’IFSB

Le département Construction de l’IFSB a pour vocation de former les salariés manuels du secteur du bâtiment dans le but de faire progresser leurs compétences avec une approche concrète, basée sur la pratique, et qui intègre les thématiques liées aux bâtiments passifs en lien avec la législation en vigueur depuis janvier 2017 qui oblige chaque nouveau bâtiment d’habitation à être certifié AA. Il propose pour cela plusieurs types de formations qui se déclinent en 3 volets :

Formations qualifiantes

Le département propose aux salariés manuels du secteur du bâtiment des formations qualifiantes qui s’étalent sur 4 à 6 semaines et qui permettent d’améliorer les compétences des salariés dans les domaines des techniques de construction, de la sécurité et de l’efficacité énergétique. Ces formations sont orientées sur la pratique, la mise en situation sur le terrain et le retour d’expérience. « Notre objectif est de coller au plus près à la réalité des chantiers de construction », souligne Alexis Sikora, chef du département Construction. Les éléments liés aux bâtiments passifs sont intégrés dans chacun des 5 niveaux (niveaux liés au contrat collectif en phase avec le Cadre européen des certifications – CEC) : chaque stagiaire, à l’issue de sa formation, connaît l’impact de son travail sur l’efficacité énergétique du bâtiment.

Formations techniques

Le département propose également des formations plus courtes (de 1 à 5 jours) qui portent sur les différentes techniques de construction : maçonnerie isolante, montage de coffrages industriels, étanchéité des parois enterrées, mise en œuvre de façades isolantes dans le cadre de bâtiments passifs, réalisation d’enduits intérieurs avec des produits naturels comme l’argile, pose de fenêtres de toit VELUX, pour ne citer que quelques exemples. Les formations se déroulent en situation réelle dans le bâtiment didactique et dans les 3 halls de formation de l’IFSB. Le bâtiment didactique est un vrai bâtiment passif qui sert d’outil pédagogique grandeur nature lors des formations. Il permet aux stagiaires de se rendre compte de manière concrète des contraintes auxquelles ils peuvent être confrontés lors de l’exécution de leur travail. La hauteur peut en être une par exemple.

Formations décentralisées

« Toutes ces formations étaient jusqu’à présent organisées sur le site de l’IFSB à Bettembourg mais, dans le cadre du projet FORMIN soutenu par le Fonds social européen, nous avons souhaité délocaliser les formations qualifiantes et les formations courtes dans le nord du pays », explique Alexi Sikora. Ces formations qualifiantes et sur-mesure permettent de répondre aux besoins spécifiques des entreprises. Elles sont axées, comme toutes les formations proposées par l’IFSB, sur les aspects pratiques. Le centre de formation se charge d’organiser la logistique et de faire acheminer le matériel et les outils nécessaires à la formation.

Fit 4 green jobs

Piloté par l’Agence pour le développement de l’emploi, en collaboration avec l’IFSB, le projet Fit 4 Green Jobs, également cofinancé par le Fonds social européen, s’adresse aux jeunes demandeurs d’emploi âgés de moins de 30 ans. Afin de favoriser leur réinsertion sur le marché du travail, l’IFSB les forme entre autres aux métiers de maçon, plaquiste et façadier. Après avoir réalisé un bilan de compétences, ils sont intégrés dans des formations sur-mesure d’une durée de 3 à 8 semaines. Plus d’une centaine de jeunes ont déjà profité de ce programme qui affiche un bon taux de réussite avec 60 % de réinsertion.

Toujours dans l’optique d’améliorer les compétences des salariés, le département Construction organise également des formations et des événements en partenariat avec des fabricants pour permettre aux entreprises de découvrir des produits innovants qui arrivent sur le marché ou sont en début de commercialisation.

Mélanie Trélat

Consultez en ligne NEOMAG #07

© NEOMAG - Toute reproduction interdite sans autorisation préalable de l’éditeur

Publié le
vendredi 30 juin 2017


Article de notre partenaire

Institut de Formation sectoriel du Bâtiment (IFSB)
Architecture & construction
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Architecture & construction


Nos partenaires Architecture & construction

Nos partenaires