Le Quotidien des enjeux du développement durable !

jeudi 23 mars 2017

Charity pot – réunir 50.000 € pour les 50 ans de la Fondation Follereau
facebook twitter linkedin scoopit

Charity pot – réunir 50.000 € pour les 50 ans de la Fondation Follereau
Droits humains & solidarité

Publié le mardi 31 janvier 2017 à 04:00

facebook twitter/ linkedin scoopit

Depuis le 7 décembre 2016, la Fondation Follereau a 50 ans !
50 années d’engagement au service des plus démunis.
50 ans de confiance et de générosité qui ont permis de venir en aide aux personnes exclues de la société, et de guérir des milliers de malades.

Afin de célébrer ce demi centenaire avec le grand public, la Fondation souhaite réaliser une action simple, utile, et accessible à tous. Pour cela, des charity pots sont mis à disposition des entreprises, des commerces et des particuliers. Nous comptons donc sur la gentillesse et la générosité du grand public pour qu’un maximum de personnes prenne part à ce défi.

« Ce sont les gestes individuels, des millions de fois répétés, qui mettront enfin l’humanité en marche » Raoul Follereau

 

Une petite pièce a toute son importance, car avec la générosité de chacun, la somme totale peut atteindre plusieurs milliers d’euros. C’est pourquoi, nous lançons un challenge de collecte de 50.000 €, qui nous permettront de bâtir et équiper un nouveau centre de santé au Mali en 2017. En 2016 par exemple, la Fondation a construit et équipé un centre de santé à Yargo Yarsé, dans la commune de Poa au Burkina Faso. Il vient compléter les 5 centres existants, et offrent leurs services à l’ensemble de la population locale, soit plus de 40.000 habitants.

En effet, dans les zones rurales, les femmes n’ont pas toujours accès aux soins, par manque de centres de santé et de moyens de locomotion. Parcourir plus de 10 kilomètres se révèle très difficile pour ces mères enceintes, ou pour ces jeunes mamans, et beaucoup décident d’y renoncer.

Les accouchements se font alors à domicile, sans aide médicale, et les enfants n’ont aucun suivi médical. Le résultat est sans appel ; les taux de mortalité maternelle et infantile font partie des plus hauts taux au monde. 57 % de l’ensemble des décès maternels surviennent sur le continent africain. Sur plus de 3 millions de nouveau-nés qui meurent chaque année, 99 % vivent dans les pays en développement.

Aidez les femmes et les enfants du Mali, et rappelez-vous que chaque don compte. Villmools merci !

Plus d’informations : www.ffl.lu

Photos : Thierry Winn

Communiqué par la Fondation Follereau

Publié le mardi 31 janvier 2017


Article de notre partenaire
Droits humains & solidarité
Communiqué
distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Droits humains & solidarité


Nos partenaires Droits humains & solidarité

Nos partenaires