Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
Carole Dieschbourg au Conseil informel des ministres de l’Environnement à Riga en Lettonie
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Carole Dieschbourg au Conseil informel des ministres de l’Environnement à Riga en Lettonie

Politique & Gouvernance

Publié le
vendredi 17 avril 2015 à 04:00

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Discussions ont porté sur la préservation de la biodiversité et les négociations en matière de changement climatique...

{Carole Dieschbourg, ministre}

La ministre de l’Environnement, Carole Dieschbourg, a participé les 14 et 15 avril 2015 au Conseil informel des ministres de l’Environnement à Riga en Lettonie. Les discussions ont porté sur la préservation de la biodiversité et les négociations en matière de changement climatique.

 

Afin de stopper la perte de la biodiversité, les ministres ont insisté sur la nécessité absolue d’atteindre les objectifs de la stratégie européenne de la biodiversité pour 2020. 5 points majeurs ont été soulevés :

> une meilleure intégration des aspects de la biodiversité dans les différentes politiques sectorielles en particulier l’agriculture et l’énergie

> l’importance de la valeur et des bénéfices économiques des services écosystémiques

> l’accroissement du financement en faveur de la biodiversité

> le rôle essentiel des directives Nature et du réseau Natura 2000

> la prise en compte de la biodiversité dans la stratégie Europe 2020.

Les ministres ont également fait le point sur l’état d’avancement des négociations à quelque 7 mois de la conférence des Parties de Paris, où la conclusion d’un nouvel accord mondial en matière de lutte contre le changement climatique est attendue.

De nombreuses interventions ont souligné la nécessité de veiller à ce que cet accord soit juridiquement contraignant, à participation globale et doté de règles claires pour assurer la transparence et la traçabilité des engagements. Sachant que les contributions notifiées d’ici Paris prises dans leur ensemble risquent de rester en deçà des attentes, l’accord devra comporter un élément dynamique, assurant que les parties élèveront au fil du temps le niveau d’ambition de leurs objectifs de réduction.

La multiplication des efforts via les réseaux diplomatiques ainsi qu’une implication renforcée des ministres tout au long du deuxième semestre ont été jugées nécessaires pour forger des alliances et préparer au mieux la conférence de Paris.

Enfin, lors d’une session conjointe avec les ministres de l’Énergie, la prise en compte intégrée de la gestion des ressources naturelles lors de la mise en œuvre de la stratégie concernant les sources d’énergies renouvelables a été abordée.

La prochaine réunion informelle des ministres de l’Environnement se déroulera à Luxembourg les 22 et 23 juillet 2015, et sera en bonne partie dédiée au changement climatique.

Communiqué par le ministère du Développement durable et des Infrastructures / Département de l’environnement

Photo Riga

Publié le
vendredi 17 avril 2015


Politique & Gouvernance
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Politique & Gouvernance


Nos partenaires Politique & Gouvernance

Nos partenaires