Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
COP21 : Les transports aérien et maritime ne doivent pas être écartés !
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

COP21 : Les transports aérien et maritime ne doivent pas être écartés !

Politique & Gouvernance

Publié le
mercredi 9 décembre 2015 à 05:00

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Les députés demandent un accord fort à Paris sur les marchés du carbone, de l’aviation et le transport maritime

L’accord de Paris sur le changement climatique ne doit pas laisser de côté le transport aérien et maritime, deux secteurs dont les émissions sont en flèche et qui, en l’absence de réglementation, pourraient représenter jusqu’à 40 % de toutes les émissions mondiales d’ici 2050       Paris doit établir un mandat clair, de sorte que nous ne soyons pas confrontés à une situation dans laquelle certaines industries sont surchargées et d’autres ne fournissent tout simplement aucun effort 

L’accord de Paris sur le changement climatique ne doit pas laisser de côté le transport aérien et maritime, deux secteurs dont les émissions sont en flèche et qui, en l’absence de réglementation, pourraient représenter jusqu’à 40 % de toutes les émissions mondiales d’ici 2050, (selon une étude du Parlement), a déclaré la délégation du PE ce mardi. Les députés préconisent également l’affectation des revenus du marché du carbone comme une solution possible pour financer les efforts climatiques.

« Un accord est possible jeudi, et nous espérons avoir un nouveau texte demain. Mais les questions les plus difficiles restent en suspens », a déclaré le président de la délégation du PE Giovanni La Via (PPE, IT) . « C’est un exercice qui renforce la confiance : les pays en développement veulent être certains que le financement promis à Copenhague sera livré, tandis que les pays développés veulent être rassurés que cet effort ne reposera pas uniquement sur leurs épaules après 2020 », a-t-il dit. « La clé, dans cette dernière ligne droite des négociations, est que toutes les parties quittent la zone de confort des négociations de realpolitik habituelles et surmontent les divisions du passé », a-t-il ajouté.

Aviation et navigation ne doivent pas être écartées

« Une autre priorité pour nous ici est de faire en sorte que l’aviation et la navigation ne soient pas laissées de côté. Ces secteurs sont mentionnés dans le dernier projet, et nous voulons qu’ils y restent », a déclaré le vice-président de la délégation Matthias Groote (S&D, DE) . « Nous nous sommes fixés des objectifs très ambitieux dans l’UE. Mais lorsque nous parlons du transport aérien et maritime international, aucune mesure n’a été envisagée », a-t-il dit, ajoutant que « Paris doit établir un mandat clair, de sorte que nous ne soyons pas confrontés à une situation dans laquelle certaines industries sont surchargées et d’autres ne fournissent tout simplement aucun effort ».

« Le projet européen a été lui-même fondé sur l’idée de la gestion de quelque chose en commun. Voilà pourquoi nous favorisons une solution européenne au niveau mondial : nous l’avons fait pour le charbon et l’acier, nous allons le faire avec le carbone également. Notre expérience avec le marché européen du carbone est déjà transposée à d’autres régions et pourrait, si elle est appliquée au niveau mondial, nous aider à recueillir plus d’argent pour l’adaptation climatique », a déclaré le rapporteur du Parlement européen Gilles Pargneaux (S&D, FR) .

Conférence de presse, événement du PE en marge de la COP21

Le président de la délégation Giovanni La Via tiendra une conférence de presse conjointe avec le commissaire européen en charge du climat et de l’énergie Miguel Arias Cañete mercredi 9 décembre à 11h30. La délégation tiendra également un « événement parallèle » avec des experts de haut niveau sur les mécanismes fondés sur le marché mondial pour réduire les émissions provenant de l’aviation et de la navigation, le même jour, à 12h30.

Communiqué : Parlement européen

Publié le
mercredi 9 décembre 2015


Politique & Gouvernance
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Politique & Gouvernance


Nos partenaires Politique & Gouvernance

Nos partenaires