Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
Brikawood, la brique en bois qui se monte sans vis ni colle ni clou
facebook twitter linkedin scoopit

Brikawood, la brique en bois qui se monte sans vis ni colle ni clou

Architecture & construction

Publié le
mardi 5 décembre 2017 à 04:00

facebook twitter/ linkedin scoopit

L’aventure Brikawood débute en 2009 avec l’idée d’un concept simple : mettre à la portée du plus grand nombre, des habitats passifs, écologiques à moindre coût, sans bureaucratie fastidieuse, de fabrication entièrement française et avec un outillage rudimentaire.

Entretien avec Patricia Dutreux

Pour la petite histoire…

C’est le pari fou imaginé et réalisé par Alain Romero, ingénieur, et Patricia Dutreux, avocate d’affaires. Treize années ont été nécessaires pour mettre au point ce système constructif révolutionnaire, avec 10 brevets, des tests de faisabilité et de nombreux prix de l’innovation. Le parcours fut long, fatigant et coûteux pour défendre une idée innovante et tellement simple ! Les prototypes ont permis d’affiner le système et d’être à la pointe de la construction. En avril 2015, les concepteurs installent en Ariège (France) un atelier de fabrication d’où sortent les premières briques en bois.

La « maison école », à Laroques-d’Olmes

Elle ouvre ses portes en octobre 2015, elle est l’ambassadrice du système Brikawood et de sa philosophie alternative. Elle accueille les passionnés, les convaincus et prévoit des formations pour les architectes, les bureaux d’études, les personnes non rompues au procédé (autoconstructeur), les demandeurs d’emploi en reconversion.

Nous avons dès le début souhaité une parfaite transparence, redynamiser l’économie mais pas n’importe comment. L’idée de faire participer les clients à leur projet nous est venue à la suite de nos nombreuses publications journalistiques et notre propre expérience.

Cette maison école a fait couler beaucoup d’encre, elle a été photographiée tantôt comme une star hollywoodienne tantôt comme une curiosité et décortiquée par des milliers de questions techniques. On ne pouvait pas envisager d’avoir une maison aussi performante ! Elle pourrait résister à un séisme d’amplitude 6 sur l’échelle de Richter. Elle est reconnue maison passive à une température constante de 21°C. Esthétiquement belle, elle permet diverses configurations architecturales. Construite de plain-pied et s’étalant sur près de 200 m2, la maison école veut aller vers une maison qui produit plus d’énergie qu’elle n’en consomme. L’utilisation de peinture bio, à base d’huile de lin, d’huile de poisson et de pigments naturels, sans adjuvant, est un choix des concepteurs. Nous avons par ailleurs tenu compte de la santé des occupants et des professionnels, les finitions ont été effectuées avec des matériaux sans formaldéhyde et sans composés organiques volatils, tels que le caoutchouc naturel pour les sols.

La maison multi-accueil de Brikawood a coûté moins de 1 500 €/m2, un coût en deçà des constructions « classiques ». Ce qui en fait la maison école la moins chère de France. La conception optimisée du nouveau bâtiment et le recours à des matériaux locaux ont contribué à un coût de construction très maîtrisé.

Le concept Brikawood

Pour rappel, la brique Brikawood est un système d’assemblage constructif en bois qui se monte comme un jeu intuitif et logique.

Le système breveté Brikawood repose sur 4 éléments en bois, deux flasques latérales et deux entretoises transversales, usinées en queue-d’aronde qui sont assemblées entre elles, par emboîtement, offrant ainsi une rigidité mécanique exceptionnelle.

Empilées les unes sur les autres, les briques sont maintenues entre elles par des feuillures qui donnent au mur une cohérence structurelle et une stabilité dimensionnelle. Le système est auto-serrant, donnant au mur sa rigidité par l’effet de masse.

Cet écomatériau original et novateur est destiné à être employé seul, sans bardage, ni pare-pluie, ni pare-vapeur simplifiant au maximum la mise en œuvre de tout type de construction, tout en assurant performance et étanchéité.

Véritable solution de construction écologique, la brique Brikawood s’avère idéale pour la construction de maison en bois, alliant facilité de pose, modularité et légèreté.

Le procédé est destiné à la réalisation de murs porteurs ou non, de logements individuels ou collectifs. Il s’adapte à la construction de maison, de local industriel, d’habitat collectif, d’extension, de surélévation, de mur de séparation…

Ce produit ne nécessite pas l’emploi d’engins de levage et à un niveau d’encombrement minimal.

Reconnue BPOS (bâtiment à énergie positive), écologique, facile à monter, la brique Brikawood a été conçue pour accueillir en son espace intérieur les copeaux de bois résultant de l’usinage de la brique ou de la laine soufflée ou encore de la ouate de cellulose. Elle assure une étanchéité à l’eau et à l’air du bâti.

De plus, le principe d’assemblage rend le tout démontable pour une réutilisation ultérieure des briques.

Brikawood, écologie et développement durable

Le challenge Brikawood a été de réussir une maison passive, écologique, économique, avec des techniques plus élaborées. Mais si les projets se multiplient aujourd’hui, c’est parce que nous avons osé nous lancer. Nous avons dû batailler à chaque étape : pour le lancement des appels d’offres, pour les évaluations des performances de la brique en bois pour les négociations avec les assureurs… Il fallait être sûrs de nous pour ne pas se décourager. À chaque fois que quelqu’un fait un pas, il en entraîne d’autres avec lui. Pour construire en brique en bois, il faut oser changer les habitudes et revoir sa façon de travailler, c’est tellement simple de faire venir une toupie et de couler du béton…

Ces bâtiments très performants sont peu onéreux. Il faut des bâtisses mieux réfléchies, sans fioriture ! On évite les couloirs inutiles, les hauteurs de plafond qui ne sont là que « pour faire beau », et les formes alambiquées – compliquées d’un point de vue constructif – qui allongent souvent les factures.

Les nouveaux challenges 2017 de Brikawood

Nous avons créé trois autres séries de briques pour des habitations plus petites ou plus légères mais aussi des abris et constructions pour des populations défavorisées ou déplacées. Semblable à sa grande sœur, une petite maison de 20 m2 est en libre-service. Elle s’installe sans permis de construire et convient pour un studio. Cet habitat de 20 m2 répond aux besoins de la famille qui s’agrandit, aux sans-abri… Elle est moins coûteuse qu’une chambre d’hôtel minable qui est là uniquement pour enrichir les marchands de sommeil. Rien de plus simple, Brikawood permet d’acheter un kit maison de 20 m2 habitables en brique en bois.

Patricia Dutreux et Alain Romero souhaitent maintenant se développer à l’étranger et prévoir d’autres innovations qui tendent vers un impact positif sur l’environnement, à la fois à court et à long termes, en menant une politique du zéro déchet, zéro carbone.

L’aventure Brikawood continue, suivez-la sur www.brikawood-ecologie.fr

Crédit photo : Brikawood

Propos de Patricia Dutreux recueillis par Sara Liégeois

Publié le
mardi 5 décembre 2017


Architecture & construction
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE

Home, sweet home

Notre maison, c’est notre refuge et notre premier repère. Pourtant, on ne l’habite plus comme on le faisait hier. Les bâtiments sont aujourd’hui nearly zero-energy, friendly, smart,...

Nos partenaires Architecture & construction


Nos partenaires Architecture & construction

Nos partenaires