Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
Au Luxembourg comme ailleurs, l’heure est à l’innovation
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Au Luxembourg comme ailleurs, l’heure est à l’innovation

Recherche & Eco-Innovation

Publié le
vendredi 2 août 2013 à 10:45

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Tous les ans, l’Université Cornell et l’Organisation mondiale de la propriété intellectuelle publient l’Indice mondial de l’innovation. Dans le classement 2013, le Luxembourg n’a pas à rougir de sa 12e place sur 142 pays !

Malgré la crise, l’innovation se porte bien

L’indice mondial 2013 de l’innovation a démontré une chose importante : « Malgré la crise, l’innovation se porte bien » ! Ainsi, alors qu’ils avaient disparus du classement de tête depuis quelque temps, les Etats-Unis reviennent en force et s’installent directement à la 5e place. De quoi faire trembler l’Europe ? Pas sûr !

En effet, ce sont bien les nations européennes qui conservent la tête du classement en occupant les quatre premiers rangs. Ainsi, la Suisse ne lâche pas son titre en trônant (pour la seconde année consécutive) sur la plus haute marche du podium, idem pour la Suéde qui reste sur la seconde marche. Le Royaume-Uni, lui, monte de la 5e à la 3e place, tandis que les Pays-Bas, auparavant 6e deviennent bons 4e. Seuls les Etats-Unis et leur 5e place brisent la suprématie européenne à la tête du classement en étant le premier pays non-européen listé.

De son côté, le Grand-Duché de Luxembourg n’a pas à rougir de ses performances bien qu’il chute d’un étage et passe de la 11e place en 2012 (ravie par le Canada) à la 12e place. Aucun de ses voisins ne fait mieux : l’Allemagne est 15e, la France 20e et la Belgique 21e.

Innover plutôt qu’imiter

Publié tous les ans par l’Université Cornell et l’Organisation mondiale de la propriété intellectuelle (OMPI), l’Indice mondial de l’innovation note 142 pays sur leur éducation dans l’enseignement supérieur, leurs politiques en matière de TIC, de microfinances, ou encore de performances environnementales. En tout, 84 critères sont ainsi évalués et notés.

D’une manière générale, dans le communiqué de presse accompagnant la publication de l’indice, on apprend que les résultats 2013 mettent en lumière « la dynamique d’innovation au niveau local » et révèle « l’émergence d’écosystèmes originaux ».

« Pour les décideurs nationaux qui cherchent à soutenir l’innovation, réaliser le potentiel d’innovation à disposition dans leur propre pays est souvent plus prometteur que de tenter de s’inspirer de modèles d’innovation ayant fait leurs preuves ailleurs ». a déclaré le directeur général de l’OMPI, Francis Gurry.

Photo ©thinkpublic sur Flickr

Publié le
vendredi 2 août 2013


Recherche & Eco-Innovation
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Recherche & Eco-Innovation


Nos partenaires Recherche & Eco-Innovation

Nos partenaires